Nov 27 2011

La gestion des couleurs dans les navigateurs Internet

Gestion_couleurs_navigateurs.jpg
Avec la généralisation du haut débit, le Web est devenu le principal média pour les images en général et les photographies en particulier. Des milliards d'images sont disponibles sur les galeries en ligne, de type Flickr et autres, et un photographe se doit désormais de proposer un book en ligne s'il désire que ses images soient vues au-delà de son cercle privé. Les expositions et les magazines spécialisés sont toujours là pour découvrir et valoriser le travail de quelques photographes talentueux, mais pour tous ceux qui n'ont pas eu cette chance, le Web est une formidable galerie universelle. Encore faudrait-il que les images peaufinées avec soin et mises en ligne soient vues de façon satisfaisante.
Hélas... il n'existe pas d'endroit aussi calamiteux en matière de gestion des couleurs que le Web. Les navigateurs Internet, qui sont les interfaces obligées entre le contenu du Web et nous, rivalisent de médiocrité dans la restitution des couleurs des images. Si la situation commence doucement à s'améliorer, elle reste globalement très insatisfaisante et surtout très différente d'un navigateur à l'autre.
Dans cet article, je vous propose de poser les grands principes de la gestion des couleurs pour le Web et de faire un état des lieux des principaux navigateurs actuels.


Problématique de la gestion des couleurs sur le Web

Pour régler les "problèmes" posés par la gestion des couleurs sur les écrans, les constructeurs ont créé l'espace sRGB supposé devenir universel. De fait, il a été largement adopté comme le standard du Web, mais aussi par le système d'exploitation Windows. Voyant cela, les créateurs des navigateurs ont consciencieusement évité de se casser la tête avec la gestion des couleurs et ont considéré toutes les images comme étant du sRGB, même si elles incorporaient un profil de couleur différent.
Ce comportement encore général il y a quelques années avait plusieurs conséquences :
• Toutes les images en sRGB, qu'elles aient un profil incorporé ou non, s'affichaient correctement sur le navigateur (pour peu que le profil du système n'ait pas été modifié, nous évoquerons ce cas plus loin).
• Toutes les autres images s'affichaient avec des couleurs fausses, et ce d'autant plus que leur profil de couleur correspondait à un espace large.

Pour bien comprendre le problème, il faut se souvenir que la couleur de chaque pixel d'une image est définie par un triplet de valeurs allant de 0 à 255 (dans le cas d'un fichier bitmap 8 bits). Ce triplet ne suffit toutefois pas à définir une couleur, car il manque l'espace de couleur dans lequel il s'inscrit. En effet, un triplet ne produit pas la même couleur s'il est exprimé dans l'espace sRGB, dans l'Adobe RGB ou dans le ProPhoto RGB. Le profil de couleur est en quelque sorte le décodeur qui permet d'interpréter correctement les couleurs et assure leur constance tout au long du flux de production d'images. C'est grâce à sa présence que des périphériques aux espaces de couleurs très différents peuvent communiquer et se comprendre.

Que se passe-t-il quand une photo n'a pas de profil incorporé ? C'est le périphérique, le logiciel ou le navigateur chargé de l'afficher ou de l'imprimer qui choisit le profil. Le plus souvent, ils optent pour le sRGB, ce qui explique qu'une image sans profil de couleur intégré, mais codée dans l'espace sRGB, s'affiche correctement sur un navigateur. À l'inverse, une image codée dans un autre espace s'affiche de façon erronée si elle n'embarque aucun profil de couleur, puisque les triplets seront interprétés comme si l'espace de codage était le sRGB. Dans ce cas précis, ce n'est pas le navigateur ou le logiciel qui est fautif, mais bien le photographe qui aurait dû enregistrer son image en incorporant son profil.

Le vrai problème survient quand le photographe fait correctement son travail, mais que le navigateur ne tient aucun compte du profil intégré et interprète l'image comme si elle avait été codée dans l'espace sRGB. Cela peut conduire à une catastrophe visuelle, et il y a quelques années tous les navigateurs étaient dans ce cas. Voyons ce qu'il en est aujourd'hui.


Navigateurs et gestion des profils de couleur

Avant d'examiner la situation des principaux navigateurs, regardez ces trois images. Si elles ne s'affichent pas rigoureusement à l'identique sur votre écran, c'est que vous avez choisi un navigateur fautif.

Web_sRGB.jpg
Web_AdobeRGB.jpg
Web_WG_RGB.jpg

Ces trois images sont issues d'une même image sRGB convertie dans deux espaces de couleurs différents. En haut l'image en sRGB, au milieu celle en AdobeRGB et en bas dans un espace de couleur Wide Gamut. Ouvertes dans un utilitaire prenant en charge les profils de couleur, elles s'afficheront de la même manière. Sinon, on constate une dérive des couleurs dans les deux espaces larges AdobeRGB et Wide Gamut. C'est flagrant dans la troisième image inscrite dans un profil de couleur nettement plus large que le sRGB. Si vous ne constatez pas ce que je décris, c'est bon signe : vous avez choisi un bon navigateur.

Étudions tout d'abord la situation sur Windows. Au moment où j'écris ces lignes, seuls trois navigateurs prennent en compte les profils de couleur : Firefox, Safari et Internet Explorer 9. Chrome, Opéra et Internet Explorer 8 (et versions antérieures) ne les prennent pas en charge et affichent donc des couleurs fausses pour les images à profil différent du sRGB.
Pour aller plus loin dans la compréhension, il faut séparer deux contextes d'affichage selon que votre moniteur est calibré ou non.
S'il n'est pas calibré, tout sera affiché dans l'univers sRGB, qui est le profil par défaut de Windows. Tout s'affichera donc correctement et à l'identique sur chacun des navigateurs, à l'exception des images codées dans un espace différent du sRGB qui ne seront affichées correctement que par Firefox, Safari et Internet Explorer 9.
Si votre moniteur est calibré, la situation se complique :
• C'est le drame complet pour Chrome et Opéra qui n'affichent plus une seule couleur correcte, pas même les images en sRGB et les couleurs hors images. Ces deux navigateurs écartent en effet la possibilité que le profil de couleur du moniteur puisse être différent du sRGB, et le cas échéant ils perdent leur seule planche de salut. Autant vous dire que ces deux navigateurs sont à fuir dans un contexte photographique.
• Internet Explorer 9 est dans le même cas que Chrome et Opéra en écartant la possibilité que le profil de couleur du moniteur puisse être différent du sRGB. Ainsi, alors même que les profils de couleur intégrés aux images sont pris en charge, les couleurs sont fausses (et le sont d'autant plus que le profil du moniteur s'écarte du sRGB). Si vous lisez cet article avec Internet Explorer 9 sur un écran calibré, les trois images ci-dessus seront identiques, mais... identiquement fausses, de même que toutes les couleurs hors images.
• Safari s'en tire un peu mieux : il tient compte du profil du moniteur pour toutes les images comportant un profil intégré, mais n'en tient pas compte pour les images sans profil intégré et les couleurs hors images (voir l'illustration plus loin).
• Firefox a le même comportement par défaut que Safari, mais il existe une possibilité de le paramétrer correctement (elle existe peut-être également pour Safari, mais je n'ai pas réussi à la trouver). Le paramètre gfx.color_management.mode est fixé à la valeur 2 par défaut. Cela signifie que la gestion des couleurs n'est appliquée qu'aux images possédant un profil incorporé. Comme pour Safari, les images sans profil intégré et les couleurs hors images sont donc mal affichées sur un écran calibré. Pour que la gestion des couleurs soit complète, il faut affecter la valeur 1 à ce paramètre. C'est naturellement ce que je vous conseille de faire, car les images sans profil sont nombreuses sur le Web. Pour cela, deux solutions. La première consiste à installer l'extension Color Management et de cocher la case "All images" en lieu et place de "Only images with ICC tags" :

Color_management_extension.jpg

Autre solution, plus délicate : tapez "about:config" dans la barre d'adresse de Firefox, passez outre l'avertissement et scrollez jusqu'au paramètre gfx.color_management.mode. Faites un double-clic sur son nom et remplacez la valeur 2 par 1. Il faudra redémarrer le navigateur après avoir fait la modification (dans la solution manuelle comme avec l'extension).
Vous risquez d'avoir une surprise, car l'affichage des sites risque d'être lourdement modifié. Ne vous en étonnez donc pas. Pour vérifier que les choses ont changé, comparez l'affichage de ces deux images (la première est un sRGB avec profil intégré, la seconde est la même avec son profil retiré) :

Web_sRGB.jpg
Web_sRGB_sspr.jpg

Avec un écran calibré et la valeur 2 dans gfx.color_management.mode, des différences apparaissent. Avec la valeur 1, les deux images doivent s'afficher à l'identique.
Notez qu'avec un écran non calibré, les images s'afficheront à l'identique dans tous les cas (on est alors dans un pur univers sRGB).

Sur Mac, la situation est différente en ceci que le profil par défaut du moniteur n'est pas le sRGB. On se retrouve alors toujours dans le contexte d'un écran calibré, même s'il n'a pas été étalonné. Cela a des conséquences lourdes, car Opéra et Chrome qui, dans un contexte sRGB, s'en sortaient sur Windows dans le cas d'un moniteur non calibré ne s'en sortent plus du tout sur Mac OS. Ainsi, toutes les couleurs sont fausses dans tous les cas. Il vous suffit de comparer les rendus de Safari et de Chrome sur les images test ci-dessus pour vous en convaincre. La différence ne sera pas nécessairement énorme, car elle dépend de l'écart entre le profil de votre moniteur et le sRGB.
Pour Safari et Firefox, la situation est la même que celle exposée plus haut pour Windows dans le cas d'un moniteur calibré. Firefox bien paramétré aura un affichage parfait, tandis que Safari sera déficient pour l'affichage des images sans profil et des couleurs hors images.


Test de la version 4 des profils ICC

Pour aller, non pas plus loin, mais ailleurs, voici un test proposé par le site officiel de l'ICC pour vérifier si votre navigateur prend en charge la version 4 de la norme régissant les profils de couleur. Cette norme est peu utilisée, mais autant bien régler son navigateur quand c'est possible.
Observez cette image, puis comparez là aux trois vignettes situées en dessous.

Upper_Left-1.jpg Upper_Right-1.jpg
Lower_Left-1.jpg Lower_Right-2.jpg

Supports_All.jpgSupports_V2_Only.jpgSupports_None.jpg

Trois solutions se présentent :
• Si la grande image correspond à la vignette de gauche, tout va bien : la version 4 de l'ICC est prise en charge et le navigateur gère les profils de couleur. C'est le cas de Safari, d'Internet Explorer 9 et de Firefox bien paramétré.
• Si la grande image correspond à la vignette du milieu, la version 4 de l'ICC n'est pas prise en charge, mais le navigateur gère les profils de couleur. C'est le cas de Firefox mal paramétré.
• Si la grande image correspond à la vignette de droite, la version 4 de l'ICC n'est pas prise en charge et le navigateur ne sait pas gérer les profils de couleur. C'est le cas de Chrome et d'Opéra.

Pour bien paramétrer Firefox, il faut activer le paramètre gfx.color_management.enablev4. Pour cela, une seule solution : tapez "about:config" dans la barre d'adresse de Firefox, passez outre l'avertissement, scrollez jusqu'au paramètre gfx.color_management.enablev4 et double-cliquez sur son nom. Il passera alors d'inactif à actif.


Conclusion

On le voit, le Web qui véhicule tant d'images est très mal servi par les navigateurs. Je tirerai deux conclusions :
• La première concerne les images que vous mettez en ligne. Il faut impérativement qu'elles soient en sRGB avec un profil incorporé. C'est la solution qui limite le plus la casse, car vous ne pouvez contrôler les conditions dans lesquelles vos images seront regardées.
• La seconde est un conseil pour choisir le navigateur le mieux adapté pour voir les images avec des couleurs justes. Dans tous les cas, Chrome, Opéra et Internet Explorer 8 (et versions antérieures) sont à éviter. Si vous êtes sur Windows avec un écran non calibré, vous pouvez utiliser Firefox, Safari et Internet Explorer 9. Sur Windows avec un écran calibré ou sur Mac, Internet Explorer 9 est à éviter, Safari et Firefox paramétré par défaut afficheront mal les images sans profil et les couleurs hors images, et seul Firefox bien paramétré vous offrira un affichage parfait.
Retenez toutefois que si le profil de couleur de votre moniteur n'est pas trop éloigné du sRGB, l'affichage ne sera pas trop affecté. L'ampleur de la catastrophe que j'évoque est donc diférente pour chaque utilisateur : faible sur Windows avec un moniteur non calibré, mais potentiellement très importante dans les autres cas.

Si tout ce que vous venez de lire vous surprend, installez les navigateurs évoqués dans l'article et comparez les affichages. Vous allez osciller entre l'étonnement à la consternation...
Et si vous avez la chance que l'affichage sur votre moniteur soit peu affecté par les faiblesses des navigateurs, faites le test suivant (sur Mac comme sur PC) : fixez pour le moniteur un profil de couleur très différent (en créant par exemple un profil aberrant avec l'utilitaire d'étalonnage sur Mac), relancez les navigateurs et contemplez les dégâts...

NB : s'il existe des solutions qui m'auraient échappé pour améliorer le comportement de Chrome et d'Opéra et si Safari peut être paramétré pour prendre correctement en charge les images sans profil et les couleurs hors images, n'hésitez pas à me les signaler, je modifierai l'article en conséquence.

Commentaires   

# Couleurs et navigateurspierremes 27-11-2011 22:44
Très intéressant article.
J'ai fait des comparaisons sur trois écrans côte à côte et j'ai vu les différences !!! Je me suis donc empressé de faire la correction que vous proposez dans Firefox qui a réussi.

Une question; je viens de commander un colorimètre Color munki display. Dois-je faire deux profils différents, un pour les photos sur internet, et l'autre pour les photos à imprimer ?
# Patrick Moll 28-11-2011 00:18
Étalonner son écran est une action indépendante de l'usage qu'on en fera. Il s'agit de faire en sorte que les couleurs affichées soient justes.

Pour visualiser une image dans l'espace de couleur de l'imprimante, il faut faire ce que l'on appelle un "soft proofing". Hélas, très peu de logiciels sont capables de faire cela. C'est par exemple le cas de Photoshop, et peut-être bientôt le cas de Lightroom. On peut aussi simuler la projection dans l'espace de couleur de l'imprimante en convertissant l'image "à la main". Encore faut-t-il que l'image résultante avec son nouveau profil intégré soit affichée correctement dans son logiciel de visualisation, ce qui n'est hélas jamais gagné...
# dewoolf 28-11-2011 09:34
bonjour,
un article que tout amateur se devrait de lire, très instructif :D
j'ai communiqué le lien dans ma boite,
tu es à moitié pardonné d'avoir dit des "bêtises" sur corel draw,
sérieux ON: bravo !
car avec le numérique l'appréciation et la restitution des couleurs est un peu le cauchemar des amateurs (au niveau informatique), les apn sont maintenant tous d'un niveau qui dépasse en général celui des compétences de leur propriétaire, la journée commence bien :-)
# Patrick Moll 29-11-2011 01:14
Merci dewoolf, venant de toi, ça me touche... :wink:
Ce qui me gêne dans cette histoire de Web, c'est qu'on demande aux photographes "sérieux" d'étalonner leur écran, ce qu'ils sont de plus en plus nombreux à faire, mais ce faisant ils perdent la "simplicité" imposée par les navigateurs inadaptés. La loose... :confused:
Alors au moins, qu'ils aient conscience des problèmes et qu'ils choisissent un navigateur qui les minimise...
# KaKtusSs 28-11-2011 18:19
Excellent article sur un sujet complexe et rarement évoqué.

C'est pour les raisons décrites ici que j'ai fini par mettre toute ma chaîne en sRGB : sur le NEX, dans Photoshop + Camera Raw et mes écrans calibrés avec une sonde Spyder 3 pro sont également réglés en sRGB (réglage moniteur).

Etant donné que mes photos sont avant tout destinées à être vues sur écran (galerie web), cela me semblait être moins casse tête. J'étais en Adobe RGB avant, mais selon la visionneuse ou le browser utilisé, je n'avais pas exactement le même résultat qu'affiché dans Camera RAW.

AdobeRGB offre une palette plus large, mais encore faut-il avoir un écran (même calibré) et des yeux capables de faire la différence :lol:

Côté impression, le débat est encore plus complexe, tant cela dépend du matériel utilisé et là je suis encore plus largué quant à l'avantage éventuel d'AdobeRGB.

C'est une notion difficile à comprendre et surtout à faire passer que l'exactitude des couleurs.

Dans le même registre, il y a aussi le choix entre l'export en 8bits ou en 16bits.

Une petite question sur ce point si vous le permettez Patrick : il me semble avoir lu que les RAW du NEX-5 sont en 12bits, mais les tests de capteurs DXO parlent d'un profondeur de 22.2bits. A quoi cela sert-il ? Cela signifie-t-il que même en RAW on n'exploite pas toutes les possibilités du capteur ?
# Patrick Moll 29-11-2011 01:19
Je pense que choisir le sRGB comme espace de travail dans Photoshop est une erreur. Prendre un espace large limite les pertes d'informations, quitte ensuite à projeter le résultat final dans un espace plus petit. Sans aller jusqu'au ProPhoto RGB, il me semble que l'Adobe RGB est une bonne option.

La profondeur de 22,2 bits est cumulée. 12 bits, ça veut dire que chaque couleur est codée sur 12 bits, pour un total maximal de 36 bits. 22,2 bits est un excellent résultat étant donné la formule de calcul utilisée par DxO Labs.
# Tres instructifRomain 29-11-2011 10:44
Merci pour cet article Patrick. Moi qui utilisait quasi uniquement Chrome depuis qq mois, je vais maintenant repasser à Firefox (que je viens de paramétrer comme il faut :-) ).

Merci bcp :-)
# Patrick Moll 29-11-2011 13:43
Je t'avoue que la non-gestion des couleurs par Chrome a été ma plus grosse surprise lors de la rédaction de cet article. Je savais pour Opéra et pour IE 8, mais je pensais quand même qu'en tant que nouveau navigateur, Chrome aurait tout de suite été au top. Il n'en est rien. Nul doute que cela changera avec le temps, mais pour le moment, Firefox bien paramétré est la seule solution qui ne présente aucun défaut d'affichage.
# Michel 29-11-2011 12:37
Excellent cet article... mais je ne peux pas tester jusqu'au bout... lorsque je tape about:config firefox ne trouve pas la chaine :gfx.color_management.enablev4 !!!

Merci pour tous ces excellent article que je découvre...
# Patrick Moll 29-11-2011 13:45
Michel, mon petit doigt me dit que vous avez dû oublier de faire vos mises à jour de Firefox... :wink:
# Aymeric 29-11-2011 23:18
Ce n'est pas pour rien que je suis passé à Firefox il y a déjà plusieurs mois au moment ou j'ai commencé à créer mon blog photo. Quand au choix sRGB / AdobeRGB, il es tplus clair pour moi désormais.

Merci Patrick !
Chacun de tes articles est un régal.
# Patrick Moll 01-12-2011 03:28
Merci Aymeric. Avec Firefox bien paramétré, tu peux calibrer ton écran en toute quiétude...
# Test de la version 4 des profils ICCChristophe 30-11-2011 08:03
Bonjour,

J'utilise FireFox 9 (version Beta). Après les réglages préconisés, l'image s'affiche *presque* correctement, avec deux défauts :
1) les parties gauches sont séparées d'une ligne blanche horizontale de 1 px de large environ ;
2) la partie haut-droit est floue.

Avez-vous une idée sur les raisons de ces défauts ?

Merci pour cet article et pour votre travail en général. Très intéressant.

@Michel : chez moi aussi la fonction de recherche de chaîne ne fonctionne pas, mais il suffit de faire défiler la page à la souris. Les chaînes sont classées en ordre alphabétique. HTH
# Patrick Moll 01-12-2011 03:31
Pour la ligne blance horizontale, c'est sans doute moi qui ai mal codé l'article. Je vais regarder. Le flou de la partie en haut à droite est présent sur les images fournies par le site ICC. Ils ont sans doute dû les secouer sévèrement pour qu'elles affichent un rendu très différent selon la prise en charge ou non de la v4 et des profils intégrés.
Votre Firefox 9 n'est donc pour rien dans tout cela... :wink:
# Pour Chrome...Hery 30-11-2011 16:36
Bonjour
Qu'en est-il de l'option "--enable-monitor-profile" de Chrome ? Quelqu'un l'a-t-il déjà testée ?
H.
# Patrick Moll 01-12-2011 03:26
Oui, Hery, elle fonctionne, mais on ne peut raisonnablement demander aux gens de bidouiller le raccourci de lancement de l'application. Chrome n'est pas une version beta pour geeks, mais s'adresse a priori aux gens "normaux"... :wink:
Cela étant, ça ne règle pas le problème de prise en charge des profils intégrés aux images lorsqu'il ne s'agit pas de sRGB.

Pour les courageux, voici la manip sur Windows : faites un clic droit sur l'icone de lancement de Chrome, allez dans l'onglet Raccourci et ajoutez à la fin du champ Cible l'option "--enable-monitor-profile". Sur mon PC, cela donne ça :
"C:\Program Files (x86)\Google\Chrome\Applicatio n\chrome.exe" "--enable-monitor-profile"
# Nico 07-12-2011 15:28
Curieux, j'ai testé sur Safari PC et sur Mac, il réussit bien le test.
# Patrick Moll 07-12-2011 21:28
Quel test ? Safari réussit tous les tests sauf celui des images sans profil et les habillage des sites, dans le cas où le profil du moniteur n'est pas sRGB.
# photoplaisir-xavier 09-12-2011 13:32
Merci pour cet article, et je viens de passer sur Firefox avec les réglages préconisés.
Par contre petite question,mon écran est calibré avec une spyder mais j'ai toujours une sensation de vision rosé sur les pages internet. exemple le fond de Alpha numérique n'est pas blanc mais rosé. Est ce que cela vient de la calibration?
# Patrick Moll 10-12-2011 17:43
C'est fort possible. C'est aussi une raison qui m'a fait partir chez X-rite. Regarde quand même du côté du profil de l'écran prescrit dans les options "cachées" de Firefox. Et n'oublie pas qu'il faut relancer le navigateur à chaque modification (du profil de couleur et du paramétrage).
# enablev4 introuvableCrashoveride 21-12-2011 11:35
Je viens de relancer firefox, juste pour voir, car même si j'aime voire les couleurs "vraies", je ne suis pas prêt à renoncer à la rapidité de Chrome au quotidien, mais me voila au moins averti par un article, comme toujours, d'une grande qualité et clarté. Bravo !

Seule hic, sous FF, impossible de trouver la chaine qui se termine par enablev4 et lorsque j'essaie de la créer, elle n'a aucun effet.

Une suggestion ?
# Patrick Moll 21-12-2011 19:50
Vous devez être sur une version ancienne de Firefox. Je crois qu'il faut au moins le v6 pour avoir accès à cette chaîne...
# Sur iPad c\'est la catastrophe !Maxmed 27-02-2012 11:15
Alors que les solutions de retouches photos semblent se multiplier à ce la sortie de photoshop touch ce jour, l'ipad2 à encore des progrès à faire. Aucune gestion des couleurs sur safari.... Après la compression automatique des photos à l'importation....
# un gouvernement AdobeJulien de Lyon 18-05-2012 14:17
une image d'actualité pour illustrer cet article :
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/zip/20120518/102909/gouvernement.jpg
Son profil est l'Adobe RGB (1998). Du coup si le navigateur n'est pas bien paramétré les couleurs sont vraiment louches, ce qui doit être le cas pour la majorité des internautes. Dommage n'est-ce pas ?
# Patrick Moll 20-05-2012 18:37
Eh oui, la situation reste assez catastrophique, même si on va (lentement) vers une normalisation. Google Chrome venant de ravir la première place à Firefox, on espère que sa gestion des couleurs sera bientôt exemplaire...
# Firefox...;(Michel 03-09-2012 20:07
Malgré le fait que j'utilise la version 15.0 de Firefox...la manip ne change rien pour moi l'image que je vois est toujours égale à celle du milieu...
# Patrick Moll 03-09-2012 21:52
Avez-vous pensé à redémarrer le navigateur ? C'est obligatoire pour que le nouveau paramétrage soit pris en compte.
# Patrick Moll 03-09-2012 21:57
Si vous voyez l'image du milieu, c'est que la v4 n'est pas activée (ce qui n'est pas très grave, très peu d'images étant en v4). Pour le faire, tapez "about:config" dans la barre d'adresse de Firefox, passez outre l'avertissement, scrollez jusqu'au paramètre gfx.color_management.enablev4 et double-cliquez sur son nom. Il passera alors d'inactif à actif. Redémarrez Firefox et vérifiez que tout est OK.
# Guest 04-09-2012 15:06
C'est tout bon..! dans un premier temps malgré un redémarrage de Firefox ... pas de changement... mais maintenant ça marche!

Merci!!!
# Patrick Moll 05-09-2012 13:52
Bonne nouvelle ! :-)
Firefox reste à ce jour le seul navigateur à proposer une gestion parfaite des couleurs, même s'il faut faire un peu de gymnastique du clavier pour y accéder... :wink:
# Gestion des couleursFrankie 15-09-2012 19:20
Bonjour ! =)

Tout d'abord encore félicitation une fois de plus pour les articles complets présents sur ce site !

Tout d'abord une petite présentation de la config :

Je suis sur un Macbook Pro 15" (1440 x 900) de 2008 sous OS X 10.5.8
Intel Core 2 Duo, 2,4GHz
4GO RAM
GeForce 8600M GT 256Mo

Lightroom 3.6
Photoshop C5 12.1
Firefox 15.0.1
Chrome 21.0.1180.79
Aperçu 4.2

Jusque là tout va bien, je précise que j'ai seulement calibré mon écran LCD à l'œil sans jamais acheter de sonde.

J'ai récemment investi dans un Dell U2711 (2560 x 1440), qui est un écran Wide Gamut censé afficher 96% du Adobe RVB selon la fiche constructeur.
Il est vendu avec un rapport de calibration Delta E<5, pour ma part aucune des valeurs ne dépasse 3 sur le rapport de calibration, j'en déduis que la calibration d'origine est très bonne (Delta E<3), sans être excellente (Delta E<1).

J'ai donc relié cet écran à mon Macbook Pro via le câble DVI fourni pour profiter de la pleine résolution du DELL.
Le profil utilisé pour l'écran Dell est donc le profil par défaut fourni sur le CD.

J'utilise Firefox en tant que navigateur car il gère normalement bien les couleurs, je l'ai paramétré comme décrit dans cet article, il passe tous les tests de cet article sans problème.

Pourtant je remarque que les couleurs sont ternes, les rouges tirent vers le orange par exemple, c'est assez flagrant.

Pour faire quelques tests j'ai créé une mire sous Photoshop avec les couleurs primaires et secondaires, je les ai ensuite converti dans différents espaces couleur puis je les ai hébergées sur mon ftp ici :
http://icefink.free.fr/MIRE%20PROPHOTO.jpg
http://icefink.free.fr/MIRE%20ARVB.jpg
http://icefink.free.fr/MIRE-SRVB.jpg

Ainsi je remarque que la mire Prophoto m'affiche bien des couleurs saturées et un rouge parfaitement rouge alors que la mire SVRB m'affiche un orange plutôt loin du rouge que je suis censé voir.

Je ne sais pas vraiment à quoi c'est du, il y a visiblement une histoire de profil, plus l'espace couleur de la mire est grand plus le rouge est rouge.

J'espère que vous pourrez m'aider, je vous remercie par avance ! :-)

Frankie
# Patrick Moll 15-09-2012 19:30
Les mires sont bonnes, et elles s'affichent de façon identique sur mon ordi, que ce soit dans Firefox ou dans Photoshop. Si elles s'affichent pareil dans votre Photoshop et pas pareil dans Firefox, c'est que Firefox n'est pas bien réglé. Tapez "about:config" dans la barre d'adresse de Firefox pour vérifier que gfx.color_management.mode est bien fixé à la valeur 1.
Vous me confirmez que dans Photoshop, l'affichage des trois images est rigoureusement identique ?
# Le topPapounet 68 16-09-2012 01:52
Merci pour ce "tuto" je l'ai appliqué a FF et cela fonctionne.
# Patrick Moll 16-09-2012 14:36
Vous me voyez ravi que cet article soit utile... :-)
# Chrome à jourPierre 26-09-2012 22:36
ça y est.
Chrome a été mis à jour et gère parfaitement les couleurs :lol:
# Patrick Moll 27-09-2012 03:53
Ah ! Bonne nouvelle. Je vais tester ça et modifier l'article en conséquence. Merci pour l'info ! :-)
# oui mais...Henz 02-10-2012 11:53
Bonjour,

Très intéressant. Toutefois, il me semble que tant que les navigateurs ne géreront pas automatiquement les différents profils (je vois mal l'internaute lambda suivre vos excellentes recommandations), il est plus judicieux d'échantillonner une copie de la photo en fonction de la sortie, à savoir le web, à savoir l'espace sRGB.

Et là miracle, on s'aperçoit que 98% de nos photos sont parfaitement contenues dans l'espace sRGB et que l'Adobe 1998 (que dire de ce pro photo reliquat d'un workflow Kodack obsolète) est rigoureusement inutile, sauf si l'on photographie une mer du sud.

http://www.blog-couleur.com/?Quelle-difference-entre-sRGB-et

De plus, faire en sorte que les navigateurs affichent correctement du Adobe 1998 (ou un espace plus vaste encore qui contient des couleurs que l'oeil humain ne peut même pas percevoir, au hasard, le pro photo...) ne présente pas grand intérêt étant donné que 0.1% des internautes possèdent un écran wide gamut à même d'afficher correctement cet espace de couleur.

Sur un écran non wide gamut, vous pouvez voir une différence à l'affichage entre un espace sRGB et Adobe 1998, mais celui-ci sera bien incapable de reproduire fidèlement les couleurs hors de son gamut.

Autrement dit, si votre écran affiche péniblement un sRGB, ce n'est même pas la peine de vous soucier de l'existence des autres profils. A ce jour, la seule façon de partager une vision commune d'une photographie est le bon vieil album photo. Et encore.
# Patrick Moll 02-10-2012 15:27
Je suis d'accord avec votre première phrase qui suggère de convertir ses photos en sRGB en cas de destination pour le web. C'est même le premier item de ma conclusion.
Cela étant, je suggère cela la mort dans l'âme, car cela porte un nom : le nivellement par le bas. C'est le problème classique posé par la recherche d'une compatibilité maximale, qui se finit sur la base du moins-disant. Mais bon, en attendant que les navigateurs se mettent tous à niveau, il faut bien en passer par là.

Pour le reste, je suis en désaccord quasi complet.
N'importe qui peut vérifier que la conversion de photos d'Adobe RGB vers sRGB s'accompagne souvent d'une perte de nuances saturées, et pas seulement dans le cas d'un cliché des mers du sud. Il suffit d'ouvrir son éditeur d'images et de faire le test. Encore faut-il que son écran soit en mesure d'afficher lesdites nuances saturées (qui ne le sont en réalité pas tant quand on les regarde à l'oeil, et qui se trouve plus fréquemment dans la nature que les 2% que vous évoquez).

Ensuite, le problème posé par les navigateurs qui ne prennent pas en charge les profils n'est pas qu'ils privent les possesseurs d'écrans wide gamut de nuances saturées, mais que TOUTES les couleurs deviennent fausses si elles sont codées dans un espace différent de la valeur par défaut sRGB. Et ce que l'écran qui les affiche soit un low ou un wide gamut. Une image dotée d'un profil AdobeRGB s'affiche de façon erronée sur TOUS les écrans si le navigateur n'en tient pas compte et fait comme si l'image était codée dans l'espace sRGB. Cela ne concerne donc pas seulement les couleurs situées en dehors de l'espace sRGB, contrairement à ce que vous semblez penser.

Pour finir, beaucoup d'imprimantes actuelles ont un gamut qui déborde largement du sRGB et même de l'Adobe RGB pour certaines couleurs (du moins sur papier glossy). Il est donc important, dans l'optique d'un tirage, de préserver le maximum de nuances. l'Adobe RGB est dans cette optique un minimum, l'idéal étant de shooter en Raw et de projeter l'image dans l'espace de l'imprimante lors de l'exportation (ou de l'imprimer directement depuis son logiciel de développement sans passer par un bitmap intermédiaire, ce qui oblige à choisir un espace de travail).
# Henz 02-10-2012 16:38
Pour le web, je vous suis entièrement sur le problème de codage que vous soulevez.

Pour le print, nous sommes d'accord, notamment sur le papier glossy dernière génération. Toutefois, il faut distinguer gamut et plage de couleurs du cliché : On choisit (ou pas, si on applique la vieille logique de l'entonnoir pour ne pas trop se casser la tête) un gamut en fonction de la plage de couleurs du cliché, pas l'inverse. Boire 25 cl dans un baril n'est pas plus pertinent que de les boire dans un verre.

La réduction de saturation au niveau de certaines nuances que vous constatez en passant de Adobe 1998 à sRGB est très souvent liée, non-pas à la présence de couleurs très saturées dans la nature, mais aux pré-réglages appliqués par et à votre APN, qui pousse par défaut la saturation.

Avec un logiciel tel que Color Think Pro, une étude consciencieuse des plages de couleurs de nombreux sujets et situations peut clairement montrer que les couleurs très saturées sont plutôt rares (en proportion il s'entend) dans la nature, globalement nos clichés "bruts" passent dans du sRGB.

Si lors du dématriçage RAW, vous optez pour du pro-photo et faites claquer les couleurs au-delà de ce que dame nature fait, vous aurez certainement l'impression que le sRGB est un espace bien étroit.

--------
PS : 98% des photos : pas 98% des couleurs.
# Patrick Moll 02-10-2012 18:18
Bon, ben finalement nous sommes d'accord sur presque tout, hormis l'histoire des 98%. Ayant passé des milliers de photo de l'espace AdobeRGB dans l'espace sRGB pour des galeries web, le pourcentage de photos affectées est bien plus élevé. Et ce n'est pas dû aux réglages du constructeurs, puisque je shoote en Raw et que j'applique un profil boîtier issu d'un calibrage. J'ai longuement étudié l'espace des couleurs enregistrables par un boîtier reflex pour le dossier sur la gestion des couleurs du numéro 27 (www.competencephoto.com/Competence-Photo-Numero-27-en-kiosque-le-3-mars-2012_a1927.html) de Compétence Photo, et j'ai pu constater qu'il était quasiment toujours plus grand que l'espace AdobeRGB. Un appareil est donc parfaitement capable d'enregistrer des nuances très saturées, et quand on regarde une colorchecker ou une autre mire de ce genre, on constate que certaines couleurs non incluses dans le sRGB ne sont vraiment pas si saturées et qu'on les trouve fréquemment dans la nature sans avoir besoin de shooter un défilé de mode de Christian Lacroix... :wink:
Après, en effet, les DSP des boîtiers ont tendance à produire des rendus flatteurs, donc un peu plus saturés et contrastés, mais pas tant que ça. J'ai mesuré plusieurs Jpeg de boîtiers différents avec ProfileMaker et j'ai rarement dépassé 110% en saturation par rapport à la vérité de la mire.
Pour ce qui est du ProPhoto RGB, ce n'est pas une bonne idée de coder son image dans un espace aussi large, car les dégâts sont souvent plus grands que l'avantage d'avoir préservé plus de nuances. Cela étant, la force du Raw est de n'appliquer un profil colorimétrique qu'au moment de l'exportation. Gérer l'impression directement à partir de Lightroom (par exemple) permet de préserver le maximum de nuances, notamment toutes celles incluses dans le gamut du couple imprimante/papier. Évidemment, cela ne concerne que l'utilisateur qui imprime lui-même. Quand on fait tirer par un labo, il faut bien envoyer le fichier codé dans un espace donné, et l'AdobeRGB est sans doute l'option la plus équilibrée... à moins que l'imprimeur ne fournisse son profil. Auquel cas, l'exportation du raw peut être faite sur la base dudit profil pour le meilleur résultat possible à l'arrivée...
# Henz 03-10-2012 00:06
Avant tout, merci du temps que vous passez à répondre.

Quitte à me positionner en ardent défenseur du sRGB, je dirai que ce dernier a une réputation (mauvaise) qu'il ne mérite pas ;
– sur 10 portraits à traiter, je constate que 9 (pour ne pas dire 10) sont contenus dans le sRGB.
– ratio similaire pour le packshot (sauf objet "exotique").
– seuls les clichés de type paysage affichent un ratio moins favorable au sRGB, tout dépend le thème.

110% en saturation n'est tout de même pas insignifiant et peut suffire à faire basculer des nuances d'un espace à l'autre. De plus et malheureusement, les clichés ne proviennent pas tous de boîtiers reflex ; les compacts et autres hybrides altèrent outrageusement le contraste et la saturation.

Gérer le périphérique de sortie à partir du dématriçage RAW est ce qu'il y a de mieux à faire. Cependant, lorsque l'on souhaite mettre l'image à disposition du plus grand nombre (pour constituer une banque d'images par exemple) on doit taguer l'image non pas par rapport à un périphérique de sortie, mais par rapport à la plage de couleurs du cliché.

Ainsi, une image entièrement "contenue" dans le sRGB sera taguée sRGB. À celui qui achète ou utilise l'image de gérer son périphérique de sortie en soft-proofing.

Citer :
Pour ce qui est du ProPhoto RGB, ce n'est pas une bonne idée de coder son image dans un espace aussi large, car les dégâts sont souvent plus grands que l'avantage d'avoir préservé plus de nuances.
Si vous pouviez graver ces mots et les exposer au monde entier... :-)
# Patrick Moll 03-10-2012 01:10
Bah... si j'ai créé ce site qui ne me rapporte rien, c'est pour partager et échanger... :wink:

Notre point de vue diverge donc sur le statut du sRGB, qui pour moi est définitivement un moins-disant qui date de l'époque cathodique. L'inénarrable Scott Kelby l'a d'ailleurs surnommé (à juste titre) stupid RGB... Que beaucoup d'images s'y inscrivent en totalité ne change rien à l'affaire. Je n'aime pas le nivellement par le bas, et ce n'est pas négociable... :wink:

Pour ce qui est du Raw, attention à ne pas confondre dématriçage et transformation en fichier bitmap. Le dématriçage, c'est seulement la reconstitution des couches RVB incomplètes à cause du filtre de Bayer. On peut très bien avoir un Raw dématricé sans colorimétrie (c'est même la définition du DNG linéaire).

Pour ce qui est du ProPhoto RGB, c'est un espace de travail qui doit être réservé aux calculs. C'est d'ailleurs un espace proche qu'utilise Lightroom en interne (le Melissa RGB). Exporter une image dans un tel espace est une mauvaise idée, car en prenant l'exemple de couleurs codées sur 8 bits, donc 256 nuances, une primaire ultra saturée du ProPhoto RGB implique que les couleurs de l'image seront codées - par exemple - de 0 à 150, les nuances de 151 à 255 étant inatteignables et donc inutilisées. Cela réduit donc la précision du codage des couleurs de l'image et peut créer des ruptures de tons.
# Henz 03-10-2012 03:03
Le sRGB est capable de représenter la plupart des couleurs de la ColorChecker, seul le cyan est un peu plus terne, faut-il encore le voir à l'oeil nu.

blog couleur.com

Mais je comprends votre point de vue, disons alors que je m'inscris davantage dans un flux de production que dans une réflexion globale.

Pour ma part, c'est l'usage aveugle du prophoto-bobo qui m'agace en raison des ruptures que vous évoquez.

Merci pour cette conversation !
# Carlet 15-01-2013 21:06
D'où l'expression : "sauf si l'on photographie une mer du sud"

Merci pour ce cours !!
# Super !Adales 13-04-2013 17:37
Merci pour cet article, cela faisait depuis longtemps que je butais sur des rendus bizarres sur mes photos publiés. Car les redimensionneurs PHP n'indiquent pas toujours le profil du fichier, cela semble même assez aléatoire.
Très intéressant !
# RE: Super !Patrick Moll 16-04-2013 16:35
Les redimensionneurs PHP... ça fait froid dans le dos... ;-)
# compliquécyril76 24-09-2013 20:39
Merci beaucoup pour tous ces articles que je découvre sur le site. Je possède un écran wide gamut Asus PA246Q. J'ai bien compris qu'il faut que j'investisse dans une sonde pour calibrer mon écran. Mais ensuite le profil créé sera-t-il applicable tout le temps et pour tout? Bien sûr sous Lightroom, mais également lors de l'utilisation de windows? Car pour l'instant j'obtiens des couleurs criardes dans le mode Adobe RGB. Du coup je me trouve un peu perdu malgré vos lumières!
# RE: compliquéPatrick Moll 11-11-2013 02:03
Oulaaaaaaaaa, j'ai raté ce commentaire. Désolé... :oops:
Quel que soit le mode choisi, l'écran doit être calibré. Il faudra sans doute privilégier le mode AdobeRGB pour tirer parti du wide gamut. Bien entendu, une fois le profil installé, il sera utilisable et utilisé par toutes les applis qui gèrent correctement les couleurs. Lightroom en fait partie, naturellement. En revanche, vous aurez des habillages de navigateurs, des icônes Windows et toutes ces choses qui auront des couleurs un peu criardes. Ce n'est pas bien grave, l'essentiel étant de pouvoir bénéficier du gamut étendu dans un contexte photo...
# RE: La gestion des couleurs dans les navigateurs InternetLuna Beauvais 10-11-2013 16:29
Merci pour vos conseils, j’en avais bien besoin !
# RE: La gestion des couleurs dans les navigateurs InternetPatrick Moll 11-11-2013 02:04
Cet article est là pour ça... ;-)
Il mériterait une petite mise à jour, mais la situation a, hélas, bien peu changé en 2 ans... :confused:
# Firefox toujours pas d'ICC v4Johan 17-03-2014 03:27
Bonjour,

J'arrive très tard sur cet article mais un grand merci pour lui !

Je constate avec regret que même le dernier Firefox 27 (à la date de mon commentaire) n'active toujours pas par défaut l'ICC v4 et se contente de ne gérer QUE des images taguées :
- gfx.color_management.enabledv4 à 'false' par défaut
- gfx.color_management.mode à '2' par défaut

Bref, un passage à 'true' pour l'un et à '1' pour l'autre remet l'ensemble d'applomb.... Merci Mozilla :roll: .

Quant à Opera, la vieille version 12 (moteur Presto) ne connait pas le moindre soucis !

Encore merci, je garde trace de cet article ;-)

Johan
# RE: Firefox toujours pas d'ICC v4Patrick Moll 19-03-2014 00:33
Il faudrait que je remette à jour cet article, il commence à fater, même si pas grand-chose n'a changé entretemps... :confused:
# Petits tests avec d'autres...Johan 19-03-2014 03:58
Bonjour,

Petit bilan rapide en me basant sur l'image test à 4 zones :

- Internet 10 et 11 (Windows 7) : reproduisent la vignette de gauche, tout est OK.
- Firefox 27 : par défaut reproduit la vignette du milieu, l'ICC v4 n'est pas pris en charge. Mais c'est réglable et ensuite tout est OK (voir l'article).
- Safari 5.1 (Windows 7 / WebKit 534.57) et 6.1 (Mac OS X 10.8 / WebKit 537.74) : reproduisent la vignette de gauche, tout est OK.
- Opera 12.16 (dernière version avec le moteur "maison" Presto) : reproduit la vignette de gauche, tout est OK. Mais cette ancienne version d'Opera est abandonnée, Opera Software ayant préféré continuer en utilisant Chromium.
- Opera 20 (moteur Chromium 33, se prétend WebKit 537.36) : reproduit la vignette du milieu, l'ICC v4 n'est pas pris en charge. Pas de réglage possible.
- SRWare Iron 33 (moteur Chromium 33, se prétend WebKit 537.36) : reproduit la vignette du milieu, l'ICC v4 n'est pas pris en charge. Pas de réglage possible.

En résumé, si on veut la prise en charge de l'ICC v4, il faut proscrire les navigateurs basés sur Chrome / Chromium ! Car bien que Chromium soit basé originellement sur WebKit et que les navigateurs qui l'utilisent clament appartenir à la famille WebKit en affichant sa référence dans leur UserAgent, force est de constater que ce n'est pas totalement exact. Effectivement, le moteur de rendu qui se cache derrière Chromium est Blink, un dérivé de WebKit fait par Google et utilisé depuis Chrome / Chromium 28 (source > en.wikipedia.org/wiki/Blink_(layout_engine) ). Dans le lot, ils ont "oublié" le support de l'ICC v4...

Voili :-) ..

Johan
# RE: Petits tests avec d'autres...spook 27-03-2014 17:11
J'ai aucun souci avec Chrome 33.0.1750.154 m , Windows 7, et un écran Wide Gamut :

http://uppix.net/VEUwe6.png
# RE: Petits tests avec d'autres...spook 27-03-2014 17:14
Autant pour moi : http://uppix.net/jTiPzV.png

Chrome ne gère pas l'ICC v4 mais c'est OK pour les profils couleurs. :)
# RE: Petits tests avec d'autres...Patrick Moll 02-04-2014 00:07
Je viens de faire le test avec Chrome 34, et c'est une catastrophe. Il suffit d'installer Firefox (en activant la gestion des couleurs) et de comparer le rendu des couleurs avec celui de Chrome pour en prendre conscience (les rouges notamment sont horriblement flashy). Le seul cas où cela peut fonctionner, c'est avec un écran non calibré avec profil système sRGB utilisé par défaut. Mais avec un écran wide gamut, ce n'est pas très raisonnable...
# paramétrage firefox casse tête...Tristan Guézille 11-05-2014 16:24
Bonjour,
J'ai lu avec attention votre article et je pense avoir appliqué vos conseils mais des problèmes persistent pour l'icc v4.
ma configuration :
MacBook Pro 2,4Ghz intel core 2 duo
4Go Ram
GeForce 8600M GT
OSX 10.6.8
écran externe apple cinema display ( non wide Gamut) calibré avec une sonde i1 display pro.
navigateur Firefox 29.0.1
Les grilles de couleur s'affichent à l'identique. Donc pour moi tout était ok.

Le problème est venu de l'affichage étrange d'une de mes photos exportée en srvb depuis Lightroom4 dans un forum photo :
http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,204257.0.html

J'ai vérifié mes réglages firefox, et après avoir installé le module color management 0.5.3, j'ai ré-indiqué le chemin du profil crée par ma sonde. Depuis, mon navigateur affiche correctement ma photo, mais la photo de test de l'icc v4 continue d'être bizarre

Il y a a surement quelque chose de mal paramétré mais quoi ?
Safari m'affiche les 4 quadrants de la photo correctement.
Peut être pourrez vous m'aider...
En tout cas merci de temps que vous pourrez consacrer à mon problème
# Même problèmeBrid 23-08-2014 13:38
Ayant déjà fait ces réglages il y a quelque mois. (Merci pour cet excellent article)
Tous était bon, même le test de l'icc v4.
Aujourd'hui, je viens pour faire un petit check et verifier que les réglages sont toujours d'actualité et bam!
Le test de l'icc v4, ne correspond à aucunes photos
(J'ai le même problème cité ci-dessus)

Avez vous eu des retours de celui-ci?
Bug de firefox? (Je vais chercher un peu de mon coté)
# Problème résoluBrid 23-08-2014 14:38
Suite et résolution du problème.
Pour commencé, la résolution s'applique sous gnome/linux!

Après une recherche sous about:config avec activation et désactivation des differentes options, je n'ai rien trouvé.
J'ai fait la même chose dans les profils de ma carte graphique (Nvidia) toujours rien.
Je suis aller dans les paramètres de l'ordi, puis "Couleur" et j'ai désactivé le profil de mon écran. (Je n'ai pas compris pourquoi celui ci était activé car je n'ai jamais calibré mon écran)
Un reboot
Puis pouf problème disparu.

Alors je ne sais pas si c'est "the solution" mais chez moi c'est maintenant ok.
(Je vais aller soumettre le bug à l'équipe de gnome)

Sous windows/mac, désolé je ne peux pas vous aider mais c'est cela doit être à peu de chose le même problème, un mauvais profil écran activé qq part.
# ICC V4VERGON Xavier 21-10-2014 18:43
bonsoir,

sur mon pc (firefox v33.0 fr et écran IIyama E2407HDS, profil E2407HDS.icm), l'activation des profils icc v4 change totalement les couleurs Windows ; exemple : l'orange devient gris-bleu. qqn a-t-il une explication, car je n'en ai pas trouvé. merci d'avance,
# RE: ICC V4Johan 20-11-2014 12:37
Bonjour,

Avec Windows 7 j'ai connu plusieurs soucis en utilisant le profil ICC de mon écran, un Asus PA246, comme profil par défaut pour l'affichage. Et notamment un bug étrange : la visionneuse d'images de Windows refusait d'afficher certaines JPEGs... Depuis que je suis revenu au réglage par défaut de Windows (avec le profil sRGB standard), tout est rentré dans l'ordre.

Dans la gestion des couleurs de Windows, essaie de revenir au profil sRGB pour voir si le problème disparait...
# pb icc sur mon nouvel asusPolo 30 12-02-2015 12:17
Nouvel essai,je viens de remettre le profil d'affichage proposé par défault sous windows 8.1 (sRGB IEC61966-2.1) et la j'ai un affichage normal de l'image ICC v4. vraiment étrange... j'ai du mal à imaginer que la color monki puisse créer un profil couleur qui génère des problème d'affichage de l'ICC v4. Autre "bizarerie"avec mon profil color munki mes images s'affichent correctement avec DXO pro, en fond d'écran, et avec l'utilitaire de visionnage "Photo" qui était installé d'origine dans W8.1 ; mais si je les visionne avec la visionneuse windows classique,l'image est beaucoup plus sombre. différence que je n'avais pas avec mon ancien PC. Si je remets le profil sRGB IEC61966-2.1 je n'ai plus cet énorme écart.
Donc je suis toujours preneur si vous avez une solution.
# RE: pb icc sur mon nouvel asusPatrick Moll 17-02-2015 18:27
J'ai également eu des problèmes avec l'ICC v4 et certaines sondes. La meilleure solution est alors de rester en v2, sachant que le nombre de fichiers sur le web codés en v4 est quasi nul.

Les commentaires ont été désactivés

Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Flux de production

17 mars 2014
x-rite-colortrue-la-gestion-des-couleurs-pour-les-appareils-mobilesNi Apple avec iOS, ni Google avec Android n'ont intégré dans leur système d'exploitation mobile la gestion des couleurs. Pour la plupart des usages, les [...]
28 décembre 2012
colorimetrie-comparee-des-logiciels-de-developpement-des-rawCet article, rangé dans la catégorie Gestion des couleurs, aurait pu figurer dans la rubrique Idées fausses tant le sujet abordé fait l'objet [...]
06 août 2012
comprendre-le-format-raw-troisieme-partie [NdLR : je vous propose une introduction au format Raw extraite (et légèrement adaptée pour le web) du début du deuxième chapitre de mon livre Le [...]
02 juillet 2012
comprendre-le-format-raw-deuxieme-partie[NdLR : je vous propose une introduction au format Raw extraite (et légèrement adaptée pour le web) du début du deuxième chapitre de mon livre Le format [...]
24 juin 2012
comprendre-le-format-raw-premiere-partie [NdLR : je vous propose une introduction au format Raw extraite (et légèrement adaptée pour le web) du début du deuxième chapitre de mon livre Le format [...]
06 avril 2012
protocole-de-test-pour-evaluer-la-colorimetrie-dun-boitierCet article présente le protocole de test qui servira à tester la colorimétrie des boîtiers Sony Alpha et NEX. Il ne présente donc pas d'intérêt majeur en [...]
25 février 2012
notions-despace-de-representation-et-de-profil-de-couleurAprès l'introduction aux problématiques de la gestion des couleurs, je vous propose d'aborder les notions d'espace, de représentation et de profil de [...]

Communications

16 février 2015
migration-d-alpha-numeriqueLors des voeux de bonne année, j'ai évoqué la refonte de la maquette d'Alpha-numérique rendue impérative par l'arrêt de la maintenance du CMS (moteur de [...]
01 janvier 2015
alpha-numerique-vous-souhaite-une-excellente-annee-2015Alpha-numérique devait redémarrer avec la nouvelle année. Hélas, la refonte impérative de la maquette (qui doit être adaptée à la version la plus récente [...]
29 avril 2014
fermeture-d-alpha-numerique-pour-une-duree-indetermineeTrop de travail, trop peu de disponibilités, lassitude après tant d'années et plus de 1000 articles, départ en voyage, tout ceci me conduit à fermer le [...]
12 avril 2014
test-d-une-protection-anti-spam-sans-captcha-sur-alpha-numeriqueLe SPAM, c'est la vérole du Web. C'est lui qui m'oblige à imposer le remplissage d'un Captcha pour les commentaires des lecteurs non enregistrés, et je [...]
05 avril 2014
reprise-de-l-activite-sur-alpha-numeriqueAprès quasiment trois semaines sans article faute de disponibilité (en particulier du fait de l'écriture d'un très gros dossier à paraître dans le [...]
01 janvier 2014
alpha-numerique-vous-souhaite-une-excellente-annee-2014L'année 2013 aura été riche pour les sonystes. La marque orange a encore fait feu de tout bois avec beaucoup d'innovations, au premier rang desquelles [...]
21 décembre 2013
nouveau-module-expresso-news-sur-alpha-numeriqueLes articles publiés sur Alpha-numérique apparaissent dans la zone principale en format blog, ou dans un module latéral s'ils sont moins importants. Faute [...]