Avr 09 2014
LrMobile cornerElle était annoncée et très attendue : la première version mobile de Lightroom est arrivée, en compagnie de la version 5.4 de Lightroom desktop (comme il faudra désormais la nommer pour différencier les deux logiciels). Lightroom mobile 1.0 n'est disponible que pour iPad, mais une version Android est prévue dans les prochains mois.
Contrairement aux bruits qui ont circulé ces dernières semaines, l'accès ne sera pas payant, mais gratuit... pour les abonnés au Creative Cloud (complet ou Programme Photographie), ce qui ne manquera pas de relancer le débat autour de cette modalité d'accès aux logiciels d'Adobe. J'ai pour ma part expliqué pourquoi je considérais les abonnements complet et mono-application du Creative Cloud comme de mauvais plans à tous points de vue, mais a contrario le Programme Photographie comme pertinent et avantageux pour ceux qui utilisent à la fois Lightroom et Photoshop. Je n'y reviendrai donc pas aujourd'hui.
Reste à savoir ce que nous a concocté l'équipe de développement d'Adobe. Dans cet article, je vous propose un décryptage et un mode d'emploi de Lightroom mobile afin d'examiner ce qu'il est possible d'en faire et de cerner les forces, les faiblesses et les fonctionnalités encore absentes de cette première version.
 
 
Du côté de Lightroom Desktop
 
Pour pouvoir utiliser Lightroom mobile, il est indispensable d'installer la version 5.4 de Lightroom desktop, laquelle n'avait pas bénéficié d'une Release Candidate comme Camera Raw pour des raisons que l'on comprend mieux aujourd'hui. Plusieurs modifications ont été apportées pour gérer la communication et la synchronisation entre les deux versions de Lightroom.
 
LrMobile 01
 
Le premier changement est logé dans la Plaque d'identité qui comporte désormais un menu déroulant destiné à se connecter à son Adobe ID et à activer la synchronisation. 
 
 
LrMobile 13
 
Second changement dans la gestion des collections qui dispose d'une nouvelle option : la synchronisaton avec Lightroom mobile. Elle peut être activée lors de la création de la collection comme ci-dessus, ou a posteriori via le menu contextuel du clic droit.
 
 
LrMobile 02
 
LrMobile 03
 
Une collection dont la synchronisation est activée est repérée par un petit éclair à sa gauche. Il en va de même pour les photos concernées dans le coin supérieur droit.
 
 
Du côté du nuage
 
Les photos des collections synchronisées sont envoyées sous forme d'aperçus dynamiques sur le serveur d'Adobe, dans votre compte personnel. Elles sont accessibles pour consultation dans un espace web nommé Lightroom Web View, à l'adresse suivante : https://lightroom.adobe.com/.
 
 
LrMobile 04
 
Les collections sont représentées par la première photo (je n'ai pas trouvé comment en désigner une autre). Une seule collection est présente dans la capture ci-dessus. 
 
 
LrMobile 05
 
Quand on ouvre une collection, les vignettes des photos sont présentées en mode grille-patchwork. On peut les visualiser en grand format, une à une ou en mode diaporama. L'affichage des drapeaux peut être activé/désactivé. Par défaut, les collections sont privées, mais vous pouvez les rendre publiques en cliquant sur le bouton Partager. 
 
 
Du côté de Lightroom mobile
 
L'application s'installe classiquement en passant par l'App Store ou via iTunes. Rassurez-vous, il ne sera ensuite plus jamais question de ce cauchemar logiciel, la synchronisation étant entièrement gérée par Adobe.
 
 
LrMobile 06
 
Après avoir entré vos identifiants Adobe, vous arrivez sur la page d'accueil qui ressemble singulièrement à celle du Lightroom Web View, avec un affichage de toutes les collections synchronisées.
 
 
LrMobile 07
 
Il en va de même lorsque vous ouvrez une collection : on retrouve le même type de visualisation en grille-patchwork. 
 
 
LrMobile 08
 
Vous entrez de plain-pied dans l'application en cliquant sur l'une des photos. L'interface est dépouillée, avec en tout et pour tout cinq boutons dans la bande inférieure : un à gauche et quatre au centre. Le bouton de gauche sert à définir le drapeau de la photo : neutre, retenue ou rejetée. C'est tout pour la gestion des métadonnées qui est minimaliste dans cette première version de l'application.
 
 
LrMobile 09
 
Le premier bouton central active/désactive le film fixe. La présence de celui-ci n'est pas indispensable dans la mesure ou la navigation d'une photo à l'autre peut se faire par glissement latéral, y compris dans modules suivants. 
 
 
LrMobile 10
 
Le second bouton libère les outils de développement. On retrouve tous ceux des réglages de base dans un ruban d'outils qui se déroule par glissement. Ci-dessus, l'outil Exposition est activé. Le réglage se fait là encore par glissement du doigt vers la droite ou vers la gauche. Pour afficher les zones écrêtées, il suffit de faire le glissement avec deux doigts. Taper avec un doigt sur l'image fait disparaître tous les outils pour n'afficher que l'image. Taper avec deux doigts gère l'affichage circulaire des informations complémentaires : histogramme et données de prise de vue. Appuyer sur l'écran avec trois doigts gère l'affichage avant/après. Enfin, une double tape affiche l'image en zoom 100%, pour examiner la netteté ou le bruit.
 
 
LrMobile 11
 
Le troisième bouton central est celui des rendus prédéfinis de développement. On retrouve tous ceux de la version desktop de Lightroom : N&B, Couleur, Effet, etc.
 
 
LrMobile 12
 
Le dernier bouton gère le recadrage. Plusieurs rapports L/H sont proposés et le mode d'utilisation est très proche de celui de Lightroom desktop, le recadrage se faisant de façon très conviviale par glissement ou par pincement. Par défaut, la grille des tiers est affichée, mais vous pouvez opter pour une autre grille en tapant sur l'image avec deux doigts.
 
À noter pour finir la possibilité de créer des collections à partir des images présentes dans la pellicule de votre iPad et de partager n'importe quelle photo par mail, AirDrop ou directement sur les réseaux sociaux disponibles sur votre tablette.
 
 
En conclusion
 
Adobe a clairement opté pour la prudence avec cette première version en se concentrant sur la synchronisation et sur les outils de développement. Sur ces deux plans, cette première version est une vraie réussite : tout est intuitif et très fluide, du moins sur mes iPad Air et Mini retina de dernière génération. Pas sûr que ce soit le cas avec des modèles plus anciens (mais je n'en avais pas sous la main pour le vérifier). Dans tous les cas, il faudra que iOS 7 soit installé, ce qui exclut l'iPad 1.
Le choix des aperçus dynamique est très pertinent eu égard au passage obligatoire par le serveur d'Adobe et au débit montant faible de nos lignes ADSL (ce qui pourrait changer dans les années à venir avec l'extension des réseaux Câble et VDSL2). L'impossibilité de synchroniser ses collections par le réseau local est la principale limitation de Lightroom mobile 1.0, car cela en fait un outil domestique, sauf à disposer d'un gros abonnement data en 4G. C'est donc une modalité alternative et très plaisante de traitement des fichiers "à la maison", mais pas (encore) un outil utile en déplacement ou en voyage pour dégrossir le travail à l'issue d'un shooting.
L'autre limitation, fonctionnelle cette fois, est la quasi-absence d'outils de catalogage. C'est finalement assez logique, car c'est précisément ce qu'on aime faire hors base. Cela laisse donc pour l'heure toute sa place à l'application Photosmith qui est complémentaire et plaisante à utiliser, même si elle oblige à transférer les fichiers Raw dans l'iPad.
Lightroom mobile 1.0 est donc une réussite partielle : tout ce qu'elle sait déjà faire, elle le fait fort bien, mais elle est encore incomplète. J'espère également qu'Adobe la rendra disponible aux utilisateurs de la version en licence perpétuelle de Lightroom, idéalement en achat ponctuel même si le serveur à un coût et qu'un système d'abonnement est plus probable.
À noter pour finir deux sources complémentaires d'information : l'arrivée en kiosque ce jour du hors série du Monde de la Photo sur Lightroom, écrit par l'ami Gilles Théophile, et l'ebook de Victoria Bampton (the Lightroom Queen, en anglais) qui coûte seulement £3.95 (soit moins de 5€).
 

Commentaires   

 
# L'astuce pour changer la photo de couverture de la collectionGilles 09-04-2014 09:56
En mode Grille, presser longuement une image avec 2 doigts, puis, dans le menu flottant, sélectionner "Définir comme couverture".

;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: L'astuce pour changer la photo de couverture de la collectionPatrick Moll 10-04-2014 02:24
Ah ben je n'avais pas pensé à tester ça sur la grille. Merci camarade... ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Mise à jour Lightroom 5.4 : nouvelles optiquesjplesgo 19-04-2014 23:31
bonsoir Patrick

il me semble que le SAL 16-50 F 2.8 est enfin intégré à la bibliothèque de cette version; jusqu'ici il me fallait passer par le biais de Adobe Lens Profile DLoader, alors que maintenant je suis enfin autorisé à positionner cette optique en valeur par défaut pendant le développement; ça va me faciliter la vie à l'import.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Mise à jour Lightroom 5.4 : nouvelles optiquesPatrick Moll 22-04-2014 01:37
Oui, le 16-50/2.8 est enfin pris en charge par Lightroom, et il n'y a pas que lui. C'était déjà le cas pour la version RC de Camera Raw, mais le développement de Lightroom Mobile n'avait pu permettre d'avoir également une RC pour Lightroom. Voilà qui est fait, avec la version définitive de LR 5.4... :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# la V5.4 tronquée ?Vudici 30-04-2014 14:52
Bonjour,
j'ai mis à jour mon lightroom desktop, de 5.3 à 5.4, et catastrophe; les "réglages de base " du module développement ont disparu.
Que faire ? Merci
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Pb de synchrozygomatique 14-05-2014 11:53
Bonjour
Malgré mes recherches je ne trouve pas de trace de problème comme le miens.
Je synchronise mes collections depuis lightroom desktop, mais sur l'ipad (3eme generation avec ecran rétina)les collections apparaissent vides.
Plus étranges, en haut de la liste des collections, apparaît le nombre total de photos synchronisés, il correspond au nombre de photos que je devrait normalement avoir.

???

Une idée d'ou peut venir le problème ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Logiciels

09 avril 2014
decryptage-et-mode-d-emploi-de-lightroom-mobile-1-0Elle était annoncée et très attendue : la première version mobile de Lightroom est arrivée, en compagnie de la version 5.4 de Lightroom desktop (comme il [...]
21 mars 2014
photoshop-cc-lightroom-a-12-29-mois-ouvert-a-tous-jusqu-au-31-marsAprès une première période en fin d'année dernière, Adobe a de nouveau ouvert à tous les photographes le Programme de Photographie Photoshop au lieu de le [...]
06 mars 2014
photoshop-et-la-balise-colorspace-des-donnees-exifJ'ai signalé il y a quelques jours un dysfonctionnement de Photoshop CC dans la gestion des profils intégrés aux Jpeg directement produits par les [...]
26 février 2014
photoshop-cc-dysfonctionnement-dans-la-gestion-des-profils-de-couleur-des-jpeg-directsCet article est à la fois un signalement de bug et un appel à témoignages afin d'évaluer la réalité du problème en termes de boîtiers et de systèmes [...]
21 janvier 2014
capture-en-mode-connecte-avec-lightroom-et-un-boitier-sony-alphaComme Capture One, Lightroom intègre une solution de capture en mode connecté, précieuse pour la photo de studio. Hélas, les boîtiers Sony en sont exclus, [...]
04 décembre 2013
reduction-du-bruit-a-tres-hauts-iso-dxo-optics-pro-9-face-a-ses-concurrentsLa version 9.1 de DxO Optics Pro améliore encore la restitution des textures et des détails à très hauts ISO (lire notre premier article sur la [...]
20 novembre 2013
photoshop-cc-lightroom-a-12-29-mois-ouvert-a-tousRésister face à un rouleau compresseur comme Adobe n'est jamais gagné d'avance, et ça l'est encore moins quand la plupart des spécialistes ès logiciels [...]