Articles

Fév 27 2012
Bruit_NEX7_corner.jpg
Les 24 Mpx du NEX-7, comme ceux des Alpha 65 et 77, ont déjà fait couler beaucoup d'encre. Trop de pixels, pour les uns, trop de bruit pour les autres, avec à la clé des erreurs de protocole ou d'interprétation parfois très lourdes. Quand cela vient d'amateurs victimes de la maladie du pixel peeping, la chose est évidemment pardonnable. Elle l'est moins quand elle provient de sources d'information de référence (lire à ce propos l'article sur le protocole de test de dpreview).
J'ai attendu de disposer de mon exemplaire personnel du NEX-7 pour évaluer son bruit numérique, en Jpeg et en Raw. La réponse objective a toutefois déjà été donnée par DxOMark : le NEX-7 figure à la seconde place du classement des boîtiers à capteurs APS-C (reflex ou hybrides confondus), et s'en sort fort honorablement sur le seul critère du bruit, avec une septième place qui le positionne devant des boîtiers de renom comme le Canon 7D ou le Nikon D90. Il laisse loin derrière les autres compacts hybrides (à l'exception notable des récents NEX-5N et NEX-C3 dotés du CMOS 16 Mpx). S'il est une source irréfutable, c'est bien DxOMark qui produit avec un grand professionnalisme des évaluations pour une taille de tirage donnée, ce qui permet une comparaison objective entre boîtiers différents (les mesures sur écran sont données à titre d'information, mais elles n'interviennent pas dans les critères d'évaluation).
J'ai tout de même voulu vérifier ce qu'il en était en faisant un test sur mire, la ColorChercker étant un obstacle plus sévère que la plupart des scènes de la "vraie vie". Je vous propose d'examiner les résultats que j'ai obtenus. Nouveauté à la fin du test : une visualisation du résultat en simulation d'un tirage A3 et A2 (aux sensibilités limites pour chacun de ces deux grands formats).


Les conditions du test

Tous les logiciels ne prenant pas encore en charge le NEX-7, ce test sera donc en deux parties. Cette première fournée met en concurrence le Jpeg produit directement par le NEX-7 avec les réglages par défaut, et le Raw développé par les logiciels suivant : Capture One 6, Lightroom 4 et DxO Optics Pro 7. J'ai ajouté en dernière image le Jpeg tel qu'il aurait été en débranchant complètement la réduction du bruit. Comme il est impossible de faire cela sur le boîtier, j'ai généré ces images avec le logiciel Sony Image Data Converter 4 en désactivant la réduction du bruit. Je montre cela à titre anecdotique, pour mesurer l'ampleur du travail réalisé par les logiciels et par le processeur du boîtier.

Remarque #1 : lorsque, dans l'introduction, j'évoque la "vraie vie", je pense à une scène classique normalement exposée. Un magazine photo s'est récemment singularisé en évaluant le bruit du NEX-7 sur la base d'images sous-exposées issues d'une prise de vue de nuit. Qui plus est - à n'en pas douter au vu de la conclusion - l'examen des images a été fait sur écran en zoom 100%, sans tirage sur papier. C'est un cas isolé, mais il n'en est pas moins navrant.

Remarque #2 : la ColorChecker est un test rude, car l'exposition définie dans les protocoles de test professionnels aboutit à un histogramme globalement décalé vers la gauche. De plus, les ruptures nettes des carrés de couleur posent problème aux algorithmes de réduction du bruit. Pour enfoncer le clou, je montre dans ce qui suit le coin inférieur droit de a mire qui contient les nuances de gris les plus sombres, donc celles qui présentent le plus de bruit.

Remarque #3 : si j'ai changé de mire pour un modèle plus grand, la méthodologie n'a pas changé depuis les précédents tests de ce type. Vous pouvez vous référer à l'article qui la décrit. Quant aux questions relatives à la réduction du bruit et à l'accentuation, elles ont été traitées dans un second article (dont la partie descriptive des différents modules de réduction du bruit commence toutefois à être un tantinet obsolète, il faudra que je la mette à jour). Comme dans les précédents tests, j'ai cherché à obtenir le meilleur compromis entre réduction du bruit et préservation des détails fins. Il est possible d'aboutir à des images d'apparence plus lisse sur écran en zoom 100%, mais qui produiraient des tirages papier moins bons. J'ai choisi de désactiver dans le test les modules d'accentuation, ce qui explique le léger manque de netteté (à l'exception du Jpeg qui est accentué par défaut). N'accordez pas d'importance aux différences de rendu colorimétrique, car je n'ai pas cherché à les rapprocher, cette question étant ici hors propos. J'ai au contraire chercher une neutralité qui aboutit à un rendu un peu terne pour certains logiciels. J'évoquerai les questions colorimétriques dans un prochain article.

Remarque #4 : les images présentées sont des zooms 100% réalisés sur les Jpeg développés avec les différents logiciels. Elles ont été cropées et watermarkées avec Lightroom 4. Les images complètes de la ColorChecker sont proposées à chaque fin de paragraphe. Lorsqu'une image en grand format est ouverte, des options de navigation vous sont proposées au bas de la fenêtre pour visualiser les images issues des autres logiciels sans nécessiter de revenir à l'article).

Avertissement #1 : les grands extraits d'images sont assez lourds, donc leur affichage peut s'avérer assez long.

Avertissement #2 : si vous lisez cet article sur un ordinateur portable, les extraits d'images grand format risquent d'être redimensionnées dans le popup lightbox (ils mesurent 1224x854 px). Le mieux est alors de les sauvegarder, puis de les visionner à 100% en dehors du navigateur.


Résultat à 800 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images grand format : Jpeg - Capture One - Lightroom - DxO - Sans réduction du bruit

À 800 ISO, les résultats sont très bons pour tous les logiciels, même si le rendu de Capture One présente une très légère granulosité. Sur le Jpeg, l'accentuation est assez perceptible aux frontières des carrés. Toutes ces images permettent des tirages au format nominal du boîtier, soit A2 (à 250dpi).


Résultat à 1 600 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images grand format : Jpeg - Capture One - Lightroom - DxO - Sans réduction du bruit

Assez peu de différences entre les rendus à 800 et 1600 ISO. Le bruit chromatique est parfaitement maîtrisé, mais quelques artefacts de luminance commencent à être perceptibles sur le Jpeg et sur le rendu Capture One. Pour eux, un A2 parfait n'est pas garanti. En revanche, les rendus Lightroom et DxO sont excellents. On note sur l'image sans réduction du bruit que celui-ci - très coloré - commence à être vraiment sensible.


Résultat à 3 200 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images grand format : Jpeg - Capture One - Lightroom - DxO - Sans réduction du bruit

Le Jpeg est étonnant à 3200 ISO, car on ne note pas de dégradation par rapport à 1600 ISO. Il s'avère meilleur que le rendu Capture One, assez granuleux (mais sans bruit chromatique). Lightroom et DxO Optics Pro restent remarquables et permettent une impression A2 de grande qualité (voir la simulation en fin d'article).


Résultat à 6 400 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images grand format : Jpeg - Capture One - Lightroom - DxO - Sans réduction du bruit

La dégradation du Jpeg commence à être sensible (on le voit encore mieux sur l'image complète de la mire). Le bruit est faible et sans composante colorée, mais le lissage est sensible et la couleur de certains carrés s'est légèrement diffusée sur les séparations anthracite. Le rendu Capture One semble moins bon, mais il présente surtout une forte granulation qui est perceptible sur un tirage A3, mais pas désagréable. Le rendu Lightroom commence à moutonner légèrement, mais reste très bon. Celui de DxO Optics Proest assez stupéfiant : on ne voit quasiment pas de dégradation par rapport à 3200 ISO. Si c'est sans doute limite pour du A2 du fait d'un inévitable lissage des très fins détails, un A3 serait parfait (voir la simulation en fin d'article). L'image sans réduction du bruit permet de mesurer l'ampleur du travail réalisé par les logiciels !


Résultat à 12 800 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images grand format : Jpeg - Capture One - Lightroom - DxO - Sans réduction du bruit

À 12800 ISO, le Jpeg est franchement dégradé, même si le bruit coloré continue à être bien maîtrisé. On peut espérer un tirage A4 correct, mais mieux vaut passer en Raw à cette sensibilité très élevée. Capture One a également rendu les armes, avec beaucoup de bruit de luminance et un bruit coloré résiduel sur certains carrés. Le rendu Lightroom reste bon, mais décroche par rapport à celui obtenu au niveau de sensibilité inférieure. On note la présence de bruit coloré basse fréquence. Seul DxO Optics Pro tient le choc, avec une granulosité très fine et une absence de bruit coloré, haute ou basse fréquence. Si le A4 est le maximum que l'on peut espérer avec les autres logiciels, on peut encore oser le A3 avec Optics Pro pour des images bien exposées.


Résultat à 16 000 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images grand format : Jpeg - Capture One - Lightroom - DxO - Sans réduction du bruit

Le résultat à 16000 ISO est peu différent de celui à 12800 ISO, ce qui est logique vu l'écart de seulement 1/3 IL entre ces deux sensibilités. C'est une solution de secours à n'utiliser que dans des situations extrêmes et à ne destiner qu'à une publication Web ou à des tirages de petit format.


Simulation à 6400 ISO d'un tirage A3 (30x45cm)

Je me suis appuyé sur les principes énoncés dans l'article intitulé Calculateur pour la visualisation et la préparation des images à imprimer. La visualisation a été calculée pour mon écran principal, un Dell U3011 dont le pitch est de 103 dpi. Il correspond à peu près à celui des écrans iMac, ou à des full-HD de 22". Côté portables, le pitch est proche de celui d'un écran 15" de définition 1366x768 px, ou 17" en 1600x900 px. Si votre écran ne voisine pas ce pitch, l'image sur écran sera plus petite ou plus grande que sur papier. Pour avoir une simulation parfaite, entrez les caractéristiques de votre écran dans le calculateur et appliquez le pourcentage prescrit aux images de la mire complète (téléchargeables à la fin de chaque paragraphe.
Sur cette simulation d'un tirage A3 à 250 dpi, les images complètes de la mire ont été ramenées à 41% de leur taille d'origine (dans chacune des deux dimensions). Voici ce qu'on obtient :

Cliquer sur les boutons pour changer l'image


On voit qu'en Jpeg, le rendu n'est pas parfait. La limite pour du A3 est sonc probablement 3200 ISO. Il en va de même avec Capture One, dont la granulosité est sensible. En revanche, pour Lightroom et DxO Optics Pro, c'est excellent. Pour peu que l'image ne soit pas trop sous-exposée, 6400 ISO est une sensibilité que l'on peut envisager avec sérénité.


Simulation à 3200 ISO d'un tirage A2 (40x60cm)

Sur cette simulation d'un tirage A2 à 250 dpi, les images complètes de la mire ont été ramenées à 30% de leur taille d'origine (dans chacune des deux dimensions). Voici ce qu'on obtient :

Cliquer sur les boutons pour changer l'image


Les conclusions sont à peu près identiques à celles tirées pour la simulation A3 d'images à 6400 ISO. Le Jpeg et Capture One sont un peu limite, mais Lightroom et DxO Optics Pro sont excellents.



Conclusion

Ces résultats confirment les mesures de DxOMark. Le NEX-7 est très bon à hautes sensibilités. Bien sûr, son énorme définition montre un bruit inhabituel en zoom 100%, ce qui est fort logique. Mais c'est à taille d'impression ou de visualisation identiques que se comparent deux boîtiers.
Il est rassurant de constater qu'une photo prise à 6400 ISO peut être tirée sans problème en A3, même si pour cela il est prudent de shooter en Raw et de choisir un bon logiciel de développement. Le A2 ne concerne pas beaucoup de photographes, mais il est plaisant de savoir qu'une image à 3200 ISO correctement exposée pourra être tirée dans un tel format.
La hiérarchie des logiciels ne semble pas avoir changé : DxO Optics Pro et Lightroom (dans une mesure légèrement moindre) restent nettement au-dessus du lot pour la gestion du bruit aux hautes sensibilités. Toutefois, je n'ai encore mis en concurrence que trois logiciels. Nous verrons très prochainement si les autres (notamment Image Data Converter, Aperture et AfterShot) sont en mesure de rivaliser avec les ténors dans ce domaine.

Commentaires   

 
# Oui, mais ...Henry 67 28-02-2012 10:13
Bonjour Patrick et merci pour ce nouveau test.
Mais ... pourrais tu préciser, par exemple pour DxO (mon préféré ... :wink: ), les réglages effectués ?
Naturellement, si "j'ai loupé une marche", indique moi laquelle :wink:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 28-02-2012 13:46
J'ai bien pensé à les mettre, mais j'ai considéré que ça risquait plus de perturber l'utilisateur qu'autre chose. Les valeurs idéales pour une photo ne sont pas les mêmes que pour une autre, même prise à la même sensibilité.
S'agissant de DxO Optics Pro, la recette n'est pas compliquée : la valeur par défaut pour la composante chromatique est la plupart de temps très bien ajustée. J'ai juste diminué un peu la réduction du bruit en luminance, préférant toujours un très léger grain qui préserve les détails fins. C'est pour cela que je signale que les images peuvent être plus lisses, mais au prix d'une perte de détails.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# pierremes 28-02-2012 10:22
Félicitations et un tout grand merci pour ces tests qui démontrent la qualité d'images du NEX-7!

Cependant, dans la qualité globale d'un appareil, d'autres paramètres doivent aussi être pris en considération suivant les critères d'importance de chacun. Entre autres, le choix et la qualité des objectifs, l'autofocus continu, la compacité, l'écran articulé, le prix, etc.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 28-02-2012 13:57
Oui bien sûr, ce n'est là que la première étape de mon test du NEX-7. J'ai commencé par la question du bruit numérique parce qu'elle a été au centre de bien des discussions depuis la sortie du capteur 24 Mpx, sur les Alpha 65 et 77 d'abord, le NEX-7 ensuite.
S'agissant de la qualité des objectifs, l'ebook de JMS qui vient de sortir et que je vais chroniquer sous peu est très rassurant, et démontre l'à-peu-près des considérations à la louche données par certains magazines qui font dans l'incantation plus que dans le véritable test.
Quant à l'autofocus continu, il ne faut pas trop rêver s'agissant d'un compact hybride avec AF par détection de contraste. Ce type d'appareil n'est clairement pas fait pour le suivi rapide de sujets en mouvement, même si la détection de contraste est en forte amélioration. Il ne faut pas demander à un compact d'avoir l'intégralité des avantages d'un reflex sans ses inconvénients de poids et d'encombrement. On peut évidemment rêver, mais à condition d'avoir bien conscience qu'il s'agit d'un rêve... :wink:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# bruit...lionel Modolo 28-02-2012 12:37
Bonjour Patrick,
Merci pour cet article encore bien réalisé.
Tu as raison de dire que certains propos sont pardonnable quand il s'agit d'amateur. Idem pour l'alpha 77 j'ai entendu pas mal de (mauvaises) choses sur le bruit...Est ce que la capteur de l'a77 est aussi bon ou meilleur que le nex7 ?
Merci
Cdt
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 28-02-2012 14:02
Le capteur de l'Alpha 77 est aussi bon que celui du NEX-7, vu qu'à sans doute très peu de choses près il s'agit du même. En revanche, les résultats avec l'Alpha 77 seront un peu moins bons à cause du miroir semi-transparent qui consomme 1/2 IL de lumière, qui se traduit grosso modo par 1/2 IL de bruit. Cela signifie que le bruit de l'Alpha 77 à 3200 ISO sera de même niveau que celui du NEX-7 à 4800 ISO (donc à mi-parcours de celui à 3200 ISO et de celui à 6400 ISO).
J'ai prévu de proposer le même test avec l'Alpha 77, d'ici une dizaine de jours.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# DxO Lightroomfredmutter 28-02-2012 18:05
Peut-être que Lightroom gère légèrement moins bien le bruit mais au moins les couleurs sont plus vivent. Avec DxO on a l'impression que les photos ont un voile gris. Et l'erreur ne peut venir que de DxO car les autres photos ne sont pas grises. Bref des photos sans bruit mais bien terne :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 28-02-2012 18:18
Je sais bien que l'article est un peu long, mais c'est quand même bien de le lire entièrement, surtout quand on fait une remarque hors sujet, Fred. Je recolle donc ici la fin de la remarque #3 : N'accordez pas d'importance aux différences de rendu colorimétrique, car je n'ai pas cherché à les rapprocher, cette question étant ici hors propos. Je l'évoquerai dans un prochain article.

Afin qu'il n'y ait pas de perturbation issue de l'interprétation du Raw par le logiciel, j'ai choisi l'autoréglage DxO "aucune correction", ce qui produit un rendu plus terne. Cela n'a aucune importance du point de vue de l'évaluation du bruit, mais je regrette finalement de ne pas avoir appliqué le profil standard.
Quand on sait que la colorimétrie d'un Raw relève de l'interprétation et que DxO propose une grande quantité de presets et d'autoréglages, dont l'un colle au plus près du Jpeg du boîtier, c'est quand même étonnant de commenter comme tu le fais un rendu parmi une infinité comme s'il s'agissait d'un pauvre Jpeg issu d'un boîtier... :confused:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# J\'ai encore apprisChveux 28-02-2012 20:39
Merci pour cet article dans lequel j'ai encore appris beaucoup de choses.
Bravo pour ces tests leurs présentation, les boutons sont incroyablement pratiques et merci d'avoir pris la peine de commenter les résultats pour les expliciter aux yeux du profane que je suis. L'apport de la taille de tirage maximale est pour moi un apport essentiel pour nuancer les résultats !
Bonne continuation et vivement la suite
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 29-02-2012 03:33
Les simulations de tailles de tirage permettent de mesurer à quel point l'écart est grand entre l'impression qu'on peut avoir en zoom 100 % avec des capteurs pareils et le résultat imprimé. Je vais ajouter ça systématiquement désormais... :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# fredmutter 28-02-2012 20:46
je comprends ton désarroi mais tu as appliqué (enfin je le suppose) le mode standard pour le développement RAW. Or la critique (hors propos) du choix du preset Colometrique peut peut-être aussi ce faire aussi sur le choix du traitement bruit vis à vis de Lightroom. Bref. Tant qu'à NE PAS tripatouiller dans les presets j'aurais préféré que DxO rende une photo plus sympa. Car à moins de 1600 ISO ce n'est pas le bruit qui compte mais bien l'aspect. Même si tout ça est hors sujet :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 29-02-2012 03:26
Dans ma réponse à ton commentaire, j'ai indiqué précisément l'autoréglage utilisé "aucune correction". Je n'ai donc pas appliqué le mode standard de DxO.
Il y a d'autant moins à critiquer le rendu DxO qu'il est celui qui se rapproche le plus du rendu Jpeg. Que Lightroom fasse plus claquer les couleurs n'est en rien un gage de qualité, et encore moins de justesse. Et je vois mal comment on peut parler de "photo sympa" s'agissant d'une mire ColorChecker. Conclure d'une photo de mire que l'aspect de Lightroom est meilleur que l'aspect de DxO Optics Pro est non seulement surréaliste, mais semble faire l'impasse sur le fait qu'à partir d'un Raw, on fait l'interprétation que l'on veut. Tu commentes - hors de propos - ce test comme s'il montrait LE rendu Lightroom et LE rendu DxO, comme s'ils étaient uniques alors qu'il ne s'agit là que d'une interprétation parmi une infinité. Tout ça me laisse perplexe...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Olivier 28-02-2012 22:53
Merci pour ce test détaillé. Un petit truc à corriger : le libellé qui s'affiche lorsque la souris survole les boutons "Jpeg", "Capture One", .... ne correspond pas. Ce n'est pas bien grave puisque les images correspondent, mais ça peut semer le trouble. :wink:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 29-02-2012 03:33
Merci Olivier. J'ai eu la flemme de tout corriger, alors j'ai... tout viré... :wink:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# OmegaRed972 29-02-2012 21:57
Clair, Précis, Rigoureux!
Merci Patrick Moll pour cet article qui apporte une réponse enfin argumentée par les faits sur le bruit du 24 Mpix Sony! (là au moins l'évaluation du bruit n'est pas résumé en 2 phrases évasives...).

J'attends avec impatience la suite du Test du Nex-7. Cependant j'aurais quelques questions au cas où les réponses ne seraient pas données dans les prochains articles:
- Qu'en est-il de rapidité de l'autofocus, notamment par faible luminosité ? Certains le décrivent comme égal à celui du Nex-5n, alors que d'autre le placent au-dessus voire franchement plus véloce.

- Souvent évoqués également, des problèmes récurrents de poussières sur le Capteur. Est ce vraiment rédhibitoire ou alors normal pour un Hybride?

- Enfin une dernière requète, étant photographe de Théatre, pourriez-vous nous montrez des images issues du Nex-7 dans ce contexte? (particulièrement exigeant compte tenu des conditions lumineuses).

Merci !
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 02-03-2012 00:18
J'étais avec l'Alpha 77 et le NEX-7 pas plus tard qu'avant-hier soir dans une salle de théâtre, mais la lumière n'était pas très difficile (je n'ai pas eu besoin de dépasser 1600 ISO). Le NEX-7 s'est parfaitement comporté, et j'ai pu mesurer à quel point le Zeiss 24/1.8 est bon. L'AF ne m'a posé aucun problème, et au vu du taux de réussite, il est très efficace. Je vais attendre une pièce plus difficile pour évaluer ses capacités en faible lumière.
Les poussières sur le capteur sont un problème inévitable sur les hybrides dès lors qu'on change d'optique régulièrement. Aucun n'est à l'abri, et les systèmes anti-poussières sont une plaisanterie en cela qu'ils ne sont capables de décoller que les poussières sèches assez grosses. Mais un coup de sensor swab et il n'y paraît plus. Il n'y a vraiment pas à se faire un monde de ce problème dès lors qu'on a testé et mesuré l'efficacité des swabs.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Fabien 02-03-2012 21:37
Merci pour ces infos.

Est-ce que l'absence de stabilisateur n'a pas été trop pénalisant dans ces conditions de faible lumière ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 03-03-2012 00:40
Sans stabilisateur, on peut théoriquement shooter au 1/24s avec un 24 mm, et même un peu plus lentement si on est bien stable. C'est rare que je sois obligé de shooter à des vitesses si lentes, et ce n'est d'ailleurs pas souhaitable, car le risque de flou de mouvement des comédiens devient élevé. Donc non, aucun problème. J'en aurais eu si j'avais pris un 135 mm sans stabilisateur, car je cible en général une vitesse comprise entre 1/30s et 1/80s selon la "vivacité" de la scène photographiée.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Fabien 01-03-2012 22:42
Merci pour cet article une fois encore.
Je suis également curieux de voir des images dans des conditions de lumière difficiles comme au théâtre.

Par contre, une question, car j'ai trouvé des avis partagés sur le sujet.
Un capteur plus pixelisé qu'un autre fait-il des photos plus flou (à taille d'impression égal) ?
On en a débattu pas ici et là :
www.alphadxd.fr/viewtopic.php?f=170&t=69232&start=48
www.lesnumeriques.com/.../rapidement-pris-main-sujet_16119_1.htm
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 02-03-2012 00:24
A taille de capteur et de tirage égales, il n'y a aucune raison pour qu'un flou de bougé soit plus visible. Ceux qui disent le contraire font, souvent malgré eux, un raisonnement au niveau du pixel, donc erroné.
Après, il peut y avoir une légère impression de flou si le rééchantillonnage de l'image plus définie ne s'est pas accompagné de l'accentuation de compensation qui va avec. Mais là, il ne s'agit plus de flous de bougé...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Alain 04-03-2012 19:00
Salut Patrick,
Merci pour ces premiers éléments sur le Nex-7 ! j'attends avec grande impatience la suite de ton analyse sur le Nex-7 que j'adore !
Je me permet de mettre mon lien vers mon blog où j'ai mis mes premières impression pratique sur l'appareil, que je vais compléter au fur-et-à-mesure de ma découverte de ce fabuleux Nex
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Alain 04-03-2012 19:02
donc voici mon blog sur mes premières impressions sur le nex-7 :

specialphotonex.blogspot.com/2012/02/mon-nex-7-est-arrive.html
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 06-03-2012 19:39
Merci Alain de partager ainsi ton enthousiasme pour le NEX-7, qui est vraiment un chouette boîtier. Au point qu'il a remplacé mes reflex dans bon nombre de situations... :-)
À tout bientôt pour la suite du test.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Très content des nexCastle 07-06-2013 17:09
Perso étant utilisateur des Nex , notamment le nex 5N, je suis extrêmement surpris du résultat obtenu en termes de bruit numérique du Nex 7. Je ne sais pas ce que va donner le nouveau Nex excepté qu'on devrait gagner en dynamique ( selon Sony ) sur le capteur qui devrait rester un 24mp.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Très content des nexPatrick Moll 15-06-2013 19:31
Quel nouveau NEX ? Je serais assez surpris que le NEX-7 soit remplacé avant l'an prochain, car il tient toujours parfaitement la route et les gammes expertes ne se renouvellent pas aussi fréquemment que la gamme amateur. Mais bon, ça remue tellement en photo numérique actuellement que tout est possible... :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire