Oct 17 2010
Nettoyage_capteur.jpgLa présence de poussières sur le capteur des appareils à objectifs interchangeables empoisonne la vie des photographes, et constitue parfois un frein à l'acquisition de ce type d'appareils. Les systèmes antipoussière, aussi performants soient-ils, ne sont en effet pas en mesure d'éjecter avec efficacité toutes les poussières qui se déposent sur le filtre passe-bas situé devant le capteur.

Il existe fort heureusement plusieurs méthodes, plus ou moins efficaces, pour parvenir à les éliminer, mais la peur d’abîmer le centre vital de son outil photographique est paralysante.
Ayant à peu près tout essayé en six années de lutte antipoussière acharnée sur les nombreux boîtiers numériques que j'ai eu, je vous propose de faire un tour des méthodes que j'ai expérimentées, avec un zoom sur celles que j'ai finalement retenues comme étant les meilleures : les Sensor Swabs et la gamme d'outils Lenspen.

Cet article n'a pas vocation à décerner des trophées mais doit être lu comme une aide à la décision. J'espère surtout qu'il contribuera à lever les inhibitions face à cette opération chirurgicale à chambre ouverte qui devient simple et sans danger dès qu'on acquiert un peu d'habitude et qu'on emploie les bons outils...



Avant-propos

Procéder à un nettoyage de son capteur est une nécessité, ou finit par le devenir, même si certains logiciels sont aujourd'hui capables de faire un très correct travail de nettoyage en post-traitement. Quand trop de poussière s'accumule, cela devient même impératif.
Pour illustrer cela, je viens de plonger dans mon catalogue Lightroom afin d'exhumer un bien mauvais souvenir. Il y a quelques années, je shootais une paisible mante religieuse en très fort grossissement quand, au moment d'un changement d'objectif, une rafale de vent a fait entrer dans la chambre de mon Alpha 100 une impressionnante quantité de poussière. Voici l'un des clichés qui ont immédiatement suivi cette mésaventure. L'image complète est montrée en taille réduite, puis le coin en haut à gauche en zoom 50% :

Mante_religieuse.jpg

Le détail en zoom 50% :

Mante_religieuse_detail.jpg


La macro ne pardonne pas pour les poussières, car à une ouverture de f/32 comme sur cette image, la plus fine particule déposée sur le filtre du capteur est parfaitement visible en fort zoom sur l'image. 
Autant vous dire que quand vous ne maîtrisez pas parfaitement les techniques de nettoyage, la déprime s'installe...



Les différents types de poussières, et comment les repérer

On doit séparer au moins trois types d'intrus se déposant sur le filtre du capteur :
• Les poussières sèches, les plus faciles à faire partir;
• Les poussières grasses, bien plus délicates à déloger;
• Les taches, provenant le plus souvent des éléments mécaniques logés dans la chambre du reflex : le miroir et l'obturateur.

Pour savoir si des poussières ou des taches se sont déposées sur votre capteur, prenez une photo d'un ciel parfaitement uni, ou plus simplement d'une feuille de papier blanche, en fermant le diaphragme au maximum (au moins f/22). Examinez ensuite votre image en zoom 100% sur votre écran. Les poussières ressemblent à ce que vous pouvez voir sur la photo de la mante religieuse : bien définies et souvent circulaires. Le filament que l'on voit sur le bord était sans doute une minuscule fibre de tissu, ou quelque chose de ce genre. Les taches grasses sont en général plus larges et plus translucides.



Les systèmes antipoussière des reflex (et des NEX)

Chaque marque possède son système antipoussière. Tous sont basés sur des principes proches : vibrations, ondes haute fréquence, etc. Aucun n'est pleinement efficace, d'autant moins que les poussières éjectées restent dans la chambre, prêtes à s'envoler au premier mouvement de miroir. Il ne faut donc pas en attendre des miracles, et aucun système automatique n'en produira jamais.
Voici le schéma de fonctionnement de celui du NEX, qui est très proche de celui des reflex Alpha :

Antipoussieres.jpg



Les méthodes de nettoyage

Comme indiqué en introduction, j'ai à peu près tout essayé. Pour ne pas donner de mauvaises idées aux lecteurs qui n'y auraient même pas pensé, je ne listerai que les plus tolérables supplices que j'ai fait subir aux capteurs de mes premiers reflex :

• Une soufflette (poire à air). C'est une méthode qui fonctionne plutôt bien quand les poussières sont parfaitement sèches. Le problème de cette méthode, qui n'est pas efficace à 100%, est qu'elle maintient une partie des poussières dans la chambre, même en prenant la précaution d'orienter l'appareil vers le bas. Les mouvements du miroir les font alors voler et elles peuvent se redéposer devant le capteur (ou sur le verre de visée, ce qui n'est pas moins déplaisant).

• Un pinceau souple d'artiste chargé électrostatiquement avec de l'air propulsé : la technique est assez efficace (avec beaucoup de patience), et a le mérite d'être une solution sèche. Un mauvais pinceau qui perd ses poils les plus fins serait en revanche calamiteux... Une variante consiste à utiliser les pinceaux dédiés au nettoyage des lentilles des objectifs.

• Un coton-tige à sec : une catastrophe, car il peut déposer plus de filaments qu'il ne retirera de poussières.

• Un conton-tige humecté (eau) : il y a beaucoup moins de risques de dépôts de filaments, mais sauf à utiliser de l'eau distillée parfaitement pure, des traces de séchage peuvent rester sur le filtre du capteur.

• Un coton-tige imbibé d'alcool isopropylique ou d'Eclipse : l'une des moins mauvaises solutions (elle est une déclinaison imparfaite du principe des Sensor Swabs).

• La confection de Swabs avec un bâtonnet et de la gaze médicinale : je ne dois pas être très doué car je ne suis jamais parvenu à approcher l'efficacité d'un "vrai" Swab.

• Un chiffon microfibre : une bonne solution si on parvient à bricoler un bâtonnet de la largeur du capteur sur lequel on fixe un morceau de chiffon microfibre. Passez le chiffon avec le doigt est moins efficace et demande un bon contrôle de ses mouvements. Je le déconseille aux débutants car le stress du premier nettoyage peut conduire à des mouvements aléatoires, et abimer le filtre.

Les deux autres méthodes listées sont celles qui ont montré le plus d'efficacité : les Sensor Swabs et le matériel Lenspen :



Le Sensor Swab

Swabs_Eclipse.jpgLe Sensor Swab possède une énorme qualité : il est simple d'emploi et très efficace sur tous les types de poussières. Mettez une goutte d'Eclipse au bout du bâtonnet et faites un aller-retour délicat sur le capteur. Les poussières sont emportées, tandis que les taches grasses sont dissoutes. Le liquide étant très volatile, il s'évapore instantanément (au contraire de l'eau).
Vous pouvez remplacer l'Eclipse par de l'alcool isopropylique pour économiser quelques euros,  mais sachez que goutte après goutte, il faut une éternité pour vider un petit flacon (j'en suis toujours à mon premier...).
Une controverse existe sur l'aspect corrosif de l'Eclipse, mais on attend encore le premier cas avéré. En ce qui me concerne, cela fait 3 ans que j'utilise cette solution sans le moindre problème. Cela étant, le principe de précaution voudrait que l'on choisisse de préférence une solution de nettoyage sec.



Les outils Lenspen

La marque Lenspen propose des outils très efficaces, notamment le stylo Sensor Klear à tête articulée. Son embout est composé de particules de carbone sec, et se recharge automatiquement. Il peut réaliser jusqu'à 150 nettoyages, ce qui lui confère une longévité très importante. Idéalement, il doit être appliqué à l'endroit précis où se trouve une poussière. Afin de les repérer visuellement, Lenspen a créé une loupe éclairante Sensor Klear équipée de 4 LED et d'une lentille grossissante 6×. Le stylo nettoyant Lenspen est articulé et passe sous les jupes de la loupe pour atteindre le capteur...
Je vous avoue que je ne croyais pas trop à l'efficacité de ce système. Après l'avoir testé, non seulement je l'ai adopté en parallèle des Swabs, mais je me sers systématiquement de la loupe avant et après nettoyage, quelle que soit la méthode choisie.
Afin de réduire les coûts, Lenspen a créé le Sensor Loupe kit composé du stylo nettoyant, de la loupe et d'une poire très efficace dotée d'un embout en caoutchouc souple pour limiter les risques d'accident :

lenspen.jpg



Les précautions d'emploi

• Avant toute manipulation, placez votre appareil en mode Nettoyage. Il est impératif que la batterie soit bien chargée car une redescente accidentelle du miroir (ou une fermeture de l’obturateur du NEX) due à un manque d’énergie pourrait détériorer votre boîtier.
• Quelle que soit la procédure choisie, il faut l’exécuter à l’abri afin de ne pas risquer de faire entrer des poussières dans la chambre du boîtier, ce qui serait passablement contre-productif.
• Si vous utilisez une poire soufflante, veillez à ne pas l'enfoncer trop profondément dans la chambre du reflex. Si vous possédez un NEX, laissez-la en dehors tant le tirage mécanique est faible. Dirigez le boîtier vers le bas.
• Ne jouez pas les apprentis sorciers en mettant autre chose que de l'Eclipse ou de l'alcool isopropylique sur vos Swabs.
• Plus généralement, méfiez-vous des "méthodes géniales à 0 €" qui vous sont indiquées ici ou là. J'ai donné, ça marche mal ou pas du tout, et c'est 500 €, 1000 € ou plus que vous mettez en jeu pour une économie limitée.



Conclusion

Après six années d'errance, de sueurs froides et d'énervement, j'ai conclu que deux méthodes étaient réellement fonctionnelles sur tous les types de poussières ou de taches : le Sensor Swab et le Sensor Klear de Lenspen. Ces méthodes sont différentes, mais je les considère complémentaires plus que concurrentes. Lorsqu'une poussière est visible sur une photo, je commence par la repérer précisément à l'aide de la Sensor Loupe, puis je tente la méthode sèche avec le stylo Sensor Klear. Je n'ai désormais recours aux Swabs que si le Lenspen ne vient pas à bout de la poussière, ce qui est très rare, ou si la quantité de poussière est importante et rend l'utilisation du stlo Lenspen trop fastidieue. Je pense qu'en cas de tache, j'utiliserai aussi le Swab pour ne pas risquer de l'étaler, mais je n'en ai plus eu depuis bien longtemps.

Vous allez me demander le prix de cet arsenal de produits de nettoyage. Et bien vous en aurez pour 94 € si vous utilisez les Swabs ponctuellement, et un peu plus sinon. Le Lenspen Sensor Loupe Kit revient à 60€ (ce qui est normalement le prix de la loupe seule). Vous ajoutez 34 € pour un kit de voyage Sensor Swab composé de 4 Swabs et d'un petit flacon d'Eclipse.
Que cela reste entre nous : j'utilise plusieurs fois mes Swabs, sans qu'aucun d'entre eux n'ait jamais redéposé de poussière, ni causé le moindre souci. Il faut en revanche soigneusement remettre le Swab dans son emballage individuel, très vite après utilisation. Je suis allé jusqu'à les utiliser une bonne dizaine de fois pour voir si la mention "utilisable une seule fois" était surtout là pour pousser à la consommation. Je n'irai pas jusqu'à l'affirmer publiquement, mais je ne suis pas loin de le penser... ;-)

A vous de voir si cette double solution est trop onéreuse, ou raisonnable vu l'enjeu. Je ne cherche évidemment pas à pousser à la consommation, n'ayant d'action dans aucune des deux systèmes que je préconise, mais cela m'étonne toujours de voir des photographes dépenser des milliers d'euros en matériel et risquer de détériorer gravement le coeur de leur boîtier pour en économiser quelques-uns. Mais bon, depuis que j'ai vu, il y a pas mal d'années, un copain acheter une voiture neuve et assez chère sans prendre l'option lève-vitres électrique, plus rien ne me surprend vraiment... :-)

Pour plus d'information sur ces solutions de nettoyage, je vous suggère de vous rendre sur le site des distributeurs de ces deux produits : Reidlimaging pour les Sensor Swabs et Kerpix pour Lenspen. Pour les acheter, jetez un oeil sur les boutiques en ligne (comme Digit-photo pour ne citer qu'elle).

Commentaires   

 
# Romain 17-10-2010 20:03
Article intéressant....
j'ai jusque à présent eu assez d'une poire soufflante....et c'est vrai que toucher au capteur me fait un peu peur....croisons les doigts :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# piratage de mon ordinateur ?Chveux 17-10-2010 20:05
Je me demande si M Moll, ne s'est pas introduit dans mon ordinateur...
En effet j'ai il y a peu j'ai créé un fichier liste de Noël : avec son livre sur les NEX (paf ! un article de pré-annonce) et un kit de nettoyage (re-paf).
Si dans peu de temps sort une news sur les accessoires pour NEX qu'on peut trouver sur Internet en provenance de Chine (capsules, télécommande ou Housse d'objectif) ça sera officiel !
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Jean-Michel 17-10-2010 20:19
Simple et clair. un seul commentaire : MERCI
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Julien 17-10-2010 22:43
J'utilise des Sensor Swabs, car mon A100 me faisait plus de misères grasses que de poussières véritables... Je dois être chanceux, car malgré une utilisation "toutes conditions" de mon matériel j'ai très rarement eu de poussières, par contre les taches grasses étaient répétitives.

Etaient ? Après une bonne dizaine de milliers de clichés l'A100 a cessé de lubrifier son capteur, et après 6 mois avec l'A850 je n'ai toujours pas de taches grasses. Une bénédiction :lol: .
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Frédéric 18-10-2010 12:01
Merci pour cet article sur un sujet aussi sensible. Un commentaire quant à la ré-utilisation des Swabs. Il ne doit pas y avoir de problèmes tant que les poussières ne sont pas abrasives (pollens par exemple). Mais un micro grain de sable par exemple, qui resterait collé sur le Swab, me semble être un risque d'endommagement du capteur en cas de re-utisation. Donc prudence quand même si on revient de la plage ou du désert!
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Le mieux est l\'ennemi du bienGilles 18-10-2010 15:35
J'utilise des swabs de la marque Visible Dust, qui marchent très bien aussi.
Si on n'a jamais nettoyé de capteur, inutile de tomber dans la panique ou le stress, il n'y a rien de plus facile à faire. Suivez les instructions, installez vous confortablement dans un endroit bien éclairé.

En ce qui concerne le matériel, je pense que la pire arnaque dans ce domaine reste le système Arctic Butterfly, qui consiste à charger le pinceau d'électricité statique. Cet accessoire de près de 100 US $ a le bon goût d'étaler les graisses que vous n'auriez pas remarqué, ruinant à la fois votre travail et le pinceau lui-même qui devient juste bon pour la poubelle. De plus, le bouchon étant minuscule, il retourne certains poils du pinceau. Quand vous le passez sur le capteur, ces poils de travers risquent de toucher certains éléments mécaniques dans la chambre et, par conséquent s'imbiber et étaler de la graisse.

Deux règles à respecter pour le nettoyage des capteurs :
- Ne pas avoir peur d'appuyer le swab pour assurer un contact optimal avec la surface à nettoyer.
- Le mieux est l'ennemi du bien : si le capteur est propre, inutile d'insister et de passer plusieurs swabs pour être sûr de votre coup.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# philippe 19-10-2010 19:33
encore un très bon article ! d'autant que ce sont aussi les deux systèmes que j'utilise :lol:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Niklou 19-10-2010 21:01
Bravo pour cet article clair et concluant !
Mais si le nettoyage du capteur est souvent évoqué sur le net, celui du verre de visé ou du miroir l'est beaucoup moins. Le sensor swab peut il aussi être utilisé sur le verre de visé ou le miroir ? Sinon, quel solutions à part la poire ?
Encore merci pour cet article.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Autre procédé...JH 19-10-2010 23:28
Merci pour cet article très intéressant qui évitera de se fourvoyer dans des solutions "exotiques"!
Personnellement, j'ai nettoyé les quelques poussières sèches que j'ai eues par deux fois, à l'aide d'une bombe à vide munie d'embouts stériles (Green Clean: Mini vacuum sensor cleaner, publicite gratuite!). Pas compliqué à mettre en oeuvre et sans grand risque. J'en étais satisfait.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Merci pour ce test !Stab31 22-10-2010 18:59
Merci pour ce test !

Personnellement sur mon matériel sony j'ai utilisé des sensor swab. Très efficace pour les taches grasses.

Mais au début je ne passais pas de coup de poire soufflante, donc j'enlevais les taches grasses, mais je déplaçais juste les poussières...

Pour le canon, je pense opter pour le kit lens pen. J'espère en être aussi content que les sensor swab.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 25-10-2010 15:26
Merci pour vos commentaires.
Il existe d'autres systèmes que ceux que j'ai testés et finalement retenus, qui sont souvent des variations autours des mêmes principes. Les swabs sont ainsi déclinés par plusieurs marques.
Quant au système Arctic Butterfly qu'évoque Gilles, je ne l'ai pas essayé, mais comme tous les systèmes de pinceaux il peut produire des catastrophes sur les taches grasses. Elles ne sont pas si fréquentes, mais quand cela arrive, il vaut mieux disposer des outils adequats...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# poussières sèchesPascal 12-11-2013 16:18
Bonjour,
merci de vos articles.
Au sujet des poussières sèches, est ce qu'une aspiration (avec un aspirateur domestique mais en prenant les précautions nécessaires)est-elle envisageable ? J'ai un hybride, donc sans miroir, et je me disais qu'une aspiration permettrait de rapidement enlever les poussières sèches sans "présenter" le capteur trop longtemps le capteur "au monde extérieur". Cela me fait un peut peur d'approcher un quelconque ustensile d'un capteur. Qu'en pensez-vous ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: poussières sèchesPatrick Moll 14-11-2013 23:11
Non, ça ne fonctionne pas et c'est assez dangereux : pour espérer aspirer les poussières, il faudrait une colonne d'air très puissante qui pourrait endommager le capteur. Mieux vaut utiliser une soufflette, et tant pis si les poussières restent dans la chambre de l'appareil.
Cela étant, comme je le dis dans l'article, il n'y a pas de raison d'avoir peur d'utiliser un swab si vous n'êtes pas un sauvage ou atteint de la maladie de Parkinson. Ça fait flipper la première fois, mais après c'est sans problème.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: poussières sèchesPascal 15-11-2013 17:21
je pensais utiliser la souflette et aspirer (avec l'appareil en dehors du boitier bien sûr) en même temps. Mais je vais essayé le swab ou le lenspen comme préconnisé, quand les poussières seront vraiment gênantes (elles sont visibles à partir de f/12 ou 13 actuellement). Merci de vos réponses et du partage de vos expériences.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# alcool isopropo... ?ratafiot 02-11-2010 20:35
Article très intéressant et plein de bon sens !! (notamment sur l'utilisation des sensor swabs !)

Une question cependant. L'utilisation de l'alcool à 90 est-elle proscrite en lieu et place de l'isopropotruc ? En effet, le pharmacien du quartier fait la mou dès que je demande de l'alcool à 95° ou isopropo... ?
Merci de cet éclaircissement ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 03-11-2010 20:28
Je ne sais pas du tout quel impact peut avoir l'alcool à 90° sur le filtre ni sur les éléments métalliques de la chambre du boîtier. Il est beaucoup moins volatile que l'Eclipse ou l'alcool isopropylique. J'avoue ne pas avoir tenter le coup, mais si des lecteurs utilisent sans problème de l'alcool de base, qu'ils se fassent connaître !
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Problème avec Swabjoel70 10-12-2010 18:43
Bonjour,j'ai depuis peu pas mal de saletés (poussières et taches). Après recherches, j'ai opté pour les Sensor Swab, mais contrairement à ce qui est dit partout, Eclipse ne sèche pas si vite que ça, j'ai beau ne mettre que 2 gouttes (ce qui est préconisé) sur chaque Sensor. Et j'observe des taches en bas ou haut des photos et visibles sur capteur). Est-ce un mauvais mouvement (raclage) de ma part ? En tout cas je retiens l'utilisation plusieurs fois, effectivement, 1 fois ça fait cher. A +
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 11-12-2010 00:55
C'est vraiment étrange. Sur mes capteurs, l'éclipse de volatilise quasi instantanément, et je n'ai jamais eu de tache après utilisation.
J'avoue que je ne sais pas trop quoi vous dire. C'est peut-être en effet dû à un mauvais mouvement. Il faut que le bâtonnet soit un peu incliné par rapport à la perpendiculaire au capteur. Je n'ose pas vous dire de mettre un peu plus de pression des fois que vous en mettiez déjà trop... Je ne voudrais pas avoir un capteur sur la conscience... :confused:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# NettoyageMomo 13-04-2011 20:15
Est ce que le LENS PEN seul est aussi efficace pour le nettoyage des capteurs, je vois dans une démo que pour les objectifs etc c'est top.... avec le carbone..
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 14-04-2011 03:02
La difficulté avec le Lens Pen seul est de repérer visuellement les poussières car au contraire des swabs, il faut pouvoir les voir pour les retirer. Un Lens Pen ne se passe pas au hasard sur la totalité du filtre du capteur.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Poussières - NettoyageDrickY 14-05-2011 14:45
Bonjour, depuis un shooting pluvieux (du moins il me semble que cela vient de là) j'ai d’innombrables poussières sur mes photos.
J'ai acheté le Lenspen Original pour nettoyer mon objectif espérant que cela venait de là mais après nettoyage j'ai réalisé une photo du ciel (F29) et c'est toujours une catastrophe. La photo est visible ici : picasaweb.google.com/DrKDrickY/Poussieres?authkey=Gv1sRgCIHY9vzcqKjmlQE#5606516531378168162
Je voulais acheter le kit avec la loupe de Lenspen mais me demande si le Sensor Swab ne serait pas plus adapté. Qu'en pensez vous ?
Je débute en photo et je n'ai mon alpha 450 que depuis décembre j'ai pas envie de faire de bétises...
Merci
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 15-05-2011 01:34
Malheureusement, les limites du LensPen sont justement ce genre de catastrophes. Sur votre image, c'est un peu la totale, avec des poussières sèches, des grasses et même des filaments. La meilleure solution est clairement le Sensor Swab, et il faudra peut-être de passer plus d'une fois. Il ne faut pas en avoir peur, juste veiller à ne pas exercer une pression trop forte sur le filtre.
Bon courage... :wink:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# C\'est fait !DrickY 26-05-2011 23:07
Bonjour, un petit retour d'expérience. J'ai acheté les fameux Sensor Swab afin de nettoyer mon précieux. A ce sujet, me suis fait avoir, la boîte de 12 SensorsSwab est vendu SANS le produit (alors à 58€ la boîte...)
Bref 2 SensorsSwab et quelques coups de souflette plus tard, voici le résultat : picasaweb.google.com/DrKDrickY/Poussieres?authkey=Gv1sRgCIHY9vzcqKjmlQE#5611102114463658898

Je pense que c'est bon non ?
Merci Patrick 8)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 28-05-2011 05:02
En effet, tout semble bien parti avec les swabs... :-)
Bien joué DrickY ! :wink:
Comme quoi, une fois passée l’appréhension initiale, les poussières ne font plus peur...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Poussiere recalcitranteshotokan 01-08-2011 01:34
Bonjour,

Pour ma part, j'ai 2 problèmes :

1- poussière sur le capteur : malgré les swab visibledust, bombe d'air et aspirateur, rien n'y fait, j'ai une poussière qui ne part pas...

2- poussière dans le viseur : j'ai 2 grosses poussières dans le viseur... là, je ne sais pas comment m'en débarrasser...

Merci de vos conseils...

Cordialement,
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 01-08-2011 08:59
Franchement, je n'ai jamais entendu parler d'une poussière qui résistait au sensor swab. J'espère qu'il ne s'agit pas d'une grosse rayure. Si la poussière récalcitrante est bien toujours au même endroit, elle doit pouvoir se voir (en inversé sur le filtre du capteur). Si vous n'y parvenez pas avec vos yeux, ça vaut peut-être le coup d'investir dans une loupe LensPen comme celle évoquée dans l'article. J'en ai une et je vois toutes les poussières autres qu'une particule infime (donc n'ayant pas d'impact sur l'image). Selon la nature du problème, le stylo à bout carbone peut être une bonne solution de secours.
Tenez-nous au courant, et bonne chance... :wink:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# pas tres rassurant tout ça....shotokan 02-08-2011 02:26
...l'homme sage est celui qui connait ses limites...

Au lieu de "m'acharner" sur mon reflex, je pense plutôt le confier à un expert pour bon nettoyage...
Auriez-vous de bonnes adresses à m'indiquer SVP (je suis sur Paris- porte Maillot)(photo St Charles par exemple??)

Merci de votre aide

Cordialement
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# ça s\'arrange....shotokan 08-08-2011 21:54
finalement, j'ai suivi vos conseils et j'ai commandé le fameux kit avec la loupe (40€...) pour nettoyer mon capteur moi-même... je dois avouer que cette loupe est très pratique et j'ai pu retirer ma poussière qui résistait aux swab.
1 coin de ciel bleu (finalement, c'est que qui a été le plus difficile dans cette affaire...), ouverture à 32... et hop...3 clichés :
résultat : il me reste 2 micro-poussières à peine visibles mais celle qui me gênait a totalement disparu.

Reste le problème des poussières dans le viseur dont 1 long filament en plein milieu...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 12-08-2011 04:16
Pour les poussières dans le viseur, il faudrait voir si elles sont sur le verre de visée. Les retirer permettrait d'éviter qu'elles ne finissent par se déposer sur le capteur elles aussi. Mais démonter le verre de visée est une opération délicate. Quel boîtier avez-vous ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# alpha 450...shotokan 12-08-2011 21:52
Bonjour et merci de votre réponse.

Le boitier est un alpha 450.

Cordialement,
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 15-08-2011 01:15
Je vais regarder si c'est faisable sur mon Alpha 550, mais il faut pour cela que je sois revenu de vacances, ce qui n'est pas pour tout de suite... :confused:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Et la chambreFrédy 17-11-2013 14:08
Bonjour

On parle toujours du nettoyage du capteur et jamais de celui de la chambre. Il y a quelques temps j'ai essayé de nettoyer le capteur de mon A550 avec des swabs. Si les poussières visibles disparaissaient bien, elles étaient systématiquement remplacées par d'autres à d'autres endroits. Après trois tentatives j'ai décidé de confier mon boitier à un pro. Un examen à la loupe a révélé que la chambre était sale. l'appareil est revenu impeccable. J'ai de nouveau des poussières sur le capteur et je me demande si je vais retenter l'expérience moi même (il me reste des swabs) et investir dans une loupe, ou re-confier le boitier au magasin.
Question subsidiaire, comment nettoyer la chambre? VisibleDust déconseille d'utiliser le pinceau Arctic Butterfly pour les parois de la chambre.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Et la chambrePatrick Moll 21-11-2013 00:09
Je ne me suis jamais retrouvé avec des poussières visibles et en grand nombre dans la chambre. C'est vraiment bizarre, sauf à changer ses objectifs avec la monture vers le haut, comme je le vois faire parfois. Donc je n'ai pas de réponse à ta question... :confused:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Et la chambrePascal 22-11-2013 19:50
comment peut-on savoir (sans regarder dans le boitier) si les poussières gênantes sont dans la chambre ou sur le capteur/filtre ?
J'ai des poussières, visibles à partir de f/12 sur fond uni, qui ressemblent à des filaments ou non pas des points noirs. Elles ont l'air de se déplacer légèrement (peut être du au système anti-poussière à vibration du boitier)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Et la chambreFrédy 23-11-2013 13:20
Ben si les poussières sont visibles sur les photos, c'est quelles sont sur le capteur (filtre). Les poussières dans la chambre ne sont pas visibles sur les photos et ne gênent pas tant qu'elles restent sur les parois de la chambre. Elles peuvent éventuellement se déplacer, principalement suite aux remous causés par les mouvements du miroir, si miroir escamotable lors de la prise de vue il y a.

Si les poussières visibles sur les photos ont une forme de filament, il s'agit probablement de petites fibres qui devraient pouvoir être éliminées facilement. Mieux vaut ça que des taches diffuses synonymes de taches de graisse.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Pinceau ou pas pinceauJoel Menneret 17-11-2013 15:31
Bonjour tous, je lis toujours vos commentaires et essais car avec un reflex et les démontages d'objectifs en pleine nature .... Je me souviens d'un marchand d'appareils photos qui me disait "sur un reflex, il ne faut jamais demonter les objectif". Donc avoir autant de boitiers que d'objectifs !!!! Evidemment, solution radicale mais un peu simpliste car pourquoi avoir un appareil à objectifs interchangeables. Autant avoir un bridge ou un compact.
Maintenant en ce qui concerne le pinceau, et encore pire les pinceaux avec soufflette, c'est la seule solution pour envoyer des poussières partout. Pour ceux qui aiment les stocks de poussière, c'est mieux que sous le tapis ! L'aspiration serait (conditionnel) moins dangereuse, à condition de ne pas prendre l'aspirateur 2000 W (qui nettoie aussi sous le tapis) car on risque de retrouver tous les composants du boitier dans le sac. Bon courage.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Pinceau ou pas pinceauPatrick Moll 21-11-2013 00:11
Bah... la soufflette avec l'appareil tête en bas fonctionne plutôt bien. L'erreur, comme je le disais plus haut, serait de faire ce genre de choses tête en l'air (c'est le cas de le dire)... ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Souflette + pinceauFrédy 21-11-2013 13:55
Finalement j'ai utilisé une soufflette pour de grosses particules dans la chambre, et le pinceau (j'avais presque oublié que j'en ai un) pour le capteur. Il reste deux petites taches diffuses qui ne seraient gênantes que sur un fond clair uni, donc faciles à corriger. Le mieux étant l'ennemi du bien je vais en rester là.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Souflette + pinceauPatrick Moll 23-11-2013 13:18
Le problème de la soufflette et du pinceau, c'est qu'ils ne peuvent rien faire pour les poussières grasses. Seul le Sensor Swab peut en venir à bout.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Solution EclipseJean-Philippe Stroebel 08-12-2013 21:19
La solution Eclipse est en fait du méthanol 100%, pour ceux que ca intéresse (probablement moins cher dans les drogueries).
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: Solution EclipsePatrick Moll 11-12-2013 00:14
On parle également d'alcool isopropylique. Mais je n'ai essayé ni l'un ni l'autre, préférant (peut-être bêtement) acheter de l'Eclipse.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# CapteurClaire 15-04-2014 16:48
Salut,
Cela fait seulement une semaine que j'ai mon appareil photo reflex et j'ai déjà 6-7 tâches sur mon capteur .
J'ai essayée de le nettoyer avec le logiciel de nettoyage immédiat de mon appareil mais cela n'a pas très bien marché .
Alors je l'ai nettoyer avec un chiffon pour lunettes et j'en ai toujours.
Je ne sais pas quoi faire?

Ps: je ne suis pas chez moi et ne peux rien acheté comme matériel. J'ai un petit pinceau de peinture sans peinture dessus et un chiffon pour lunettes.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# RE: CapteurPatrick Moll 17-04-2014 01:25
La seule solution hors base est de trouver une pharmacie qui accepte de vendre un petit flacon d'alcool isopropylique, d'humecter légèrement un chiffon microfibre et d'y aller très délicatement sur le capteur. Je ne saurais être tenu comme responsable en cas de dégât... ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Matériel

19 février 2014
test-complet-du-sony-alpha-7r-1-bruit-numerique-en-raw-et-en-jpegJe débute aujourd'hui le test complet du Sony Alpha 7R. Il arrive un peu tardivement, mais outre le manque de temps, je suis passablement agacé par la [...]
07 janvier 2014
sony-alpha-5000-taille-minimale-qualite-d-image-et-connectivite-maximalesL'annonce au CES 2014 de l'Alpha 5000, successeur du NEX-3N, confirme la disparition de la dénomination NEX et l'intégration de ce type d'appareils dans [...]
16 octobre 2013
sony-alpha-7-et-alpha-7r-la-revolution-hybride-plein-formatEn rassemblant les qualités de plusieurs types d’appareils très différents, tout en réduisant au maximum leurs inconvénients, les deux nouveaux boîtiers [...]
16 octobre 2013
sony-rx10-appareil-haut-de-gamme-a-zoom-puissant-et-lumineuxLe nom de ce boîtier pouvait laisser penser à un RX1 plus accessible ou à un RX100 doté d'un capteur APS-C. Mais Sony a l'art du contrepied et propose un [...]
04 septembre 2013
sony-qx100-et-qx10-deux-objectifs-autonomes-pour-smartphonePrenez un compact Sony et retirez tout ce qui prend de la place : l'écran LCD, les boutons, la connectique, le slot SD, etc. Placez ce qui reste (pour [...]
27 août 2013
sony-nex-5t-qualite-d-image-et-connectivite-wi-fi-et-nfcLe NEX-5R a constitué une petite révolution en termes de créativité et de connectivité avec l'implémentation du Wi-Fi et les applications PlayMemories à [...]
27 août 2013
sony-alpha-3000-le-chainon-manquant-entre-les-reflex-et-les-nexILCE... Tel est l'acronyme qui définit le type de ce nouvel appareil photo de la gamme Alpha. Ce n'est donc ni un NEX ni un SLT, mais un "compact [...]