Oct 08 2012
RX100_corner_1.jpg
Le Sony RX100 est le premier compact expert à tenter de résoudre la quadrature du cercle photographique : un grand capteur dans un boîtier ultra-compact. L'annonce récente du Sony RX1 plein format montre qu'on peut pousser la logique encore plus loin, mais on ne se situe alors plus exactement dans la même gamme de prix.
La notion de grand capteur dans un boîtier à peine plus épais que le Canon S100 doit bien sûr être relativisée : il s'agit d'un modèle dit 1", plus petit qu'un APS-C, mais bien plus grand que celui des compacts classiques ou experts de même gabarit. Ses dimensions sont identiques à celles du capteur qu'embarquent les compacts à objectifs interchangeables Nikon 1, dont le gabarit est bien plus important.
Le gain en qualité d'image est-il bien réel, notamment à hauts ISO ? DxOMark, qui mesure objectivement le potentiel d'un capteur, a apporté un important élément de réponse en plaçant le RX100 nettement devant ses concurrents avec un score qui approche ceux des reflex. Restait à vérifier ce que l'on peut obtenir en pratique avec le RX100, en développant ses Raw avec les deux logiciels qui le prennent en charge actuellement : Lightroom et DxO Optics Pro. Intéressante également, la comparaison avec le Jpeg direct. Tel est le programme du jour, en attendant une prise en main complète à l'issue de plusieurs semaines d'utilisation (y compris dans les salles de théâtre). Merci de bien vouloir lire le préambule avant de prendre connaissance des résultats.


Protocole de test et avertissements

La méthodologie de ce test est simple : il s'agit d'obtenir le meilleur rendu possible dans l'optique d'un tirage sur papier au format nominal du capteur. Vous ne verrez donc pas ici de Raw "brut de capteur", notion qui n'a aucun sens et qui, si elle en avait un, ne présenterait aucun intérêt. En effet, chaque logiciel a ses propres algorithmes et offre un rendu par défaut qui n'est qu'une interprétation du Raw parmi une infinité. Ce rendu par défaut n'a rien de "brut", et pas grand intérêt non plus : ce qui compte est ce que l'on peut obtenir de mieux avec son logiciel. Sinon, autant shooter en Jpeg...
Les conditions de lumières sont "normales" : lumière du jour diffuse. Il ne s'agit donc pas de mesurer le bruit quand on éteint tout, comme je le vois parfois. Toutefois, si cette information vous intéresse, examinez prioritairement les deux cases les plus sombres en niveau de gris, elles rendent compte de l'état du bruit sur la partie extrême gauche de l'histogramme.
Attention aux comparaisons avec les résultats obtenus pour des boîtiers dont la définition du capteur est différente : une comparaison valide se fait à taille de tirage égale (comme chez DxOMark).
Le "défaut" de ce protocole est qu'il présente une part de subjectivité : je développe les Raw en suivant ce que je considère comme étant la meilleure voie. Ainsi, je sais par expérience qu'il vaut mieux laisser un peu de grain achromatique pour éviter de trop ronger les détails fins. Cela pourra choquer les pixel peepers qui exigent les images lisses en zoom 100%, mais tous ceux qui ont un jour imprimé une photo en grand format comprendront ce dont je parle.
Cela étant dit, je rappelle qu'il ne s'agit ici que d'examiner le bruit. Je n'ai pas prêté attention aux différences de colorimétrie par défaut entre les logiciels, qui est un autre sujet.

Les images présentées sont des zooms 100% réalisés sur les JPEG développés avec les différents logiciels.
Des images cadrées plus large sont également proposées afin de mesurer la préservation des détails fins sur des éléments plus structurés qu'une carte ColorChecker. Lorsqu'une image grand format est ouverte, des options de navigation vous sont proposées en bas de fenêtre pour visualiser les images issues des autres logiciels (sans nécessité de retourner dans l'article).
Avertissement 1 : les grandes images sont assez lourdes, donc leur affichage peut s'avérer assez long.
Avertissement 2 : si vous lisez cet article sur un ordinateur portable, les images de plus grand format risquent d'être redimensionnées. Le mieux est alors de les sauvegarder puis de les visionner en dehors du navigateur.


800 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images plus grand format : JPEG - Lightroom - DxO

À 800 ISO, les résultats sont excellents en JPEG direct comme en RAW pour les deux logiciels. La restitution des détails fins est très bonne, et permet des tirages au format nominal du capteur, soit A3 à 250 dpi.


1600 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images plus grand format : JPEG - Lightroom - DxO

À 1600 ISO, les résultats obtenus avec Lightroom et DxO Optics Pro restent excellents. Le Jpeg direct est également de très bon niveau avec une absence de bruit chromatique, même si on commence à deviner un léger effet de lissage dans les détails fins (voir image en plus grand format).
Avec Lightroom et DxO Pro, on peut encore espérer de très bons tirages A3, et peut-être également en JPEG direct. Dans tous les cas, un A4 serait parfait.


3200 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images plus grand format : JPEG - Lightroom - DxO

À 3200 ISO, le rendu est toujours très bon avec Lightroom et DxO Optics Pro, mais il commence à se dégrader en Jpeg avec une réduction de bruit chromatique qui attaque les couleurs. On note que les frontières des carrés colorés de la ColorChecker sont moins nettes, et que l'image en plus grand format présente un peu de lissage. Il est sans doute illusoire d'espérer un A3 parfait en Raw, mais un A4 le serait assurément. En Jpeg, le A4 est jouable pour peu qu'on ne l'examine pas le nez sur la feuille.


6400 ISO

Cliquer sur les boutons pour changer l'image

Images plus grand format : JPEG - Lightroom - DxO

À 6400 ISO, on note un affaissement global des détails fins avec un grain achromatique qui augmente, mais Lightroom et DxO Optics Pro parviennent encore à produire un rendu de bonne qualité. Le Jpeg direct est toujours exempt de bruit coloré, mais le lissage est important et les couleurs se sont un peu éteintes. Un A4 est encore parfaitement envisageable en Raw, ce qui est assez stupéfiant s'agissant d'un compact. En Jpeg, il faudra se contenter d'un tirage de plus petit format, après un léger rehaussement de la saturation.


Conclusion

Que dire en conclusion, sinon que j'ai été stupéfait par le résultat de ce test. En Raw bien sûr, mais aussi en Jpeg direct, ce qui montre que Sony a fait de réels efforts côté DSP pour offrir des images directement exploitables. Difficile de départager Lightroom et DxO Optics Pro qui produisent des rendus différents, mais de même niveau en termes de qualité de tirage sur papier.
Pour finir, je mets en garde les utilisateurs de DxO Optics Pro : si les valeurs par défaut de réduction du bruit de luminance produisent un résultat étonnant, elles sont un peu trop fortes dans l'optique d'un tirage grand format sur papier. Je vous conseille de réduire la valeur Luminace-Détails afin qu'elle ne dépasse pas 30 (les valeurs choisies pour le développement des Raw ci-dessus sont 16, 20, 24 et 28). En revanche, vous pouvez augmenter la valeur Luminance-Contraste jusqu'à une valeur de 70 aux plus hautes sensibilités.
Ceux qui voudraient vérifier par eux-mêmes ce qu'il en est peuvent télécharger le fichier Raw à 3200 ISO.

Commentaires   

 
# DxO meilleur que LR ?pierremes 08-10-2012 11:07
Bonjour,
Il me semble que les images traitées par DxO sont chaque fois meilleures que celles de LR ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# macbenoit 08-10-2012 15:09
je suis d'accord au vu des resultats de ces photos mais ce n'est pas avec des couleurs uniforme qu'on peux vraiment se faire une idée du résultat réel, si cette approche est objective elle n'est pas representative. en tout cas merci pour ce premier test qui confirme que sony sait y faire coté traitement jpeg
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# DxO meilleur que LR ?dml 08-10-2012 21:55
Pareil... Mais pour mon alpha la question ne se pose hélas toujours pas...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 08-10-2012 16:59
Des images cadrées plus large sont disponibles sous les extraits. Elles englobent une bonne barrette de ram qui contient beaucoup de détails fins. Avant de donner un avis (qui frise la condescendance) , c'est bien de prendre connaissance de toutes les informations...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# alpha77dml 08-10-2012 18:03
Merci pour cet article une fois de plus très intéressant.
Aux vues de ce test, peut on considérer que, mis à part l'ergonomie, la vitesse autofocus et la modularité, ce compact est plus performant qu'un a77 ou un a65 ?
La montée en iso me paraît en effet de meilleure qualité que les reflex APS-C. En faible luminosité : avantage au compact ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# La logique reste respectéePaul 08-10-2012 19:28
Euh... en terme de note dxomarks, les APS-C gardent encore près d'IL d'avance !

Ce sony RX100 est certes très bon, meilleur que la plupart des compacts, rivalisant avec les hybrides mais encore en dessus des APS-C (et donc des FF). La relation 'qualite-taille capteur' sera toujours respectée à technologie équivalente.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# A77 versus RX100dml 08-10-2012 21:48
Lorsque l'on parle de plus d'1,5 IL de différence, on parle bien à ouverture égale, i.e. alpha f2.8 contre RX100 f2.8 ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 09-10-2012 00:17
Employée dans le contexte de tests comme sur DxOMark, la notion d'IL prend un sens un peu différent. Si vous regarder le score Low Light qui correspond au bruit à haut ISO, il indique la valeur ISO correspondant à un certain niveau de qualité. Par exemple, le RX100 est noté 390 ISO, tandis que l'Alpha 77 est noté 801 ISO. Disons 400 et 800 pour simplifier. Cela signifie qu'à 400 ISO le RX100 présente un bruit équivalent à celui de l'Alpha 77 à 800 ISO. Or, le passage de 400 à 800 ISO correspond à 1 IL. Voilà pourquoi on utilise le nombre d'IL dans une comparaison du bruit de deux boîtiers.
Ces scores sont indépendants de l'objectif et de l'ouverture utilisés, donc il n'y a pas d’ambiguïté possible quand on parle d'IL dans ce conntexte.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 09-10-2012 00:22
@pierremes : la préservation des détails est à peu près du même niveau entre LR et DxO, avec même un léger avantage à LR. Les carrés colorés semblent un poil moins granuleux avec DxO, mais de façon insensible sur un tirage papier. Pour moi, les deux rendus se valent.

@dml : DxOMark a mesuré un écart objectif de moins de 1.5 IL entre le bruit de l'Alpha 77 et celui du RX100 (quasiment 1 IL à peu de choses près). Face au résultat étonnant du RX100, j'ai fait la comparaison et je trouve un avantage sensible pour l'Alpha 77 en termes de préservation des détails fins. En revanche, le RX100 s'en sort aussi bien en maîtrise du bruit chromatique. Mais attention, il ne faut pas oublier qu'on compare un capteur de 20 Mpx et un autre de 24 Mpx. En zoom 100%, il y a donc un biais en faveur du RX100, biais que n'a pas DxOMark qui évalue à taille de tirage égale.
Donc non, le RX100 n'est pas au même niveau que l'Alpha 77, mais il est néanmoins très étonnant.

@Paul : heu... les reflex ont 1 IL d'avance dans quel domaine ? Et quels reflex ? Si c'est en bruit numérique, c'est exact. En revanche, si on considère la note globale, le RX100 à la même note que les Canon 7D ou 60D, pour ne citer qu'eux. Quand j'ai écrit dans l'introduction que le RX100 titillait les reflex, c'est en note globale.
Pour le reste en effet, un capteur 1" Sony ne peut rivaliser avec un capteur APS-C Sony, mais face à une autre marque comme Canon, il le peut visiblement...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Tout est dans la question !Paul 09-10-2012 11:11
"heu... les reflex ont 1 IL d'avance dans quel domaine ? Et quels reflex ?"

Ma réponse est dans la question de dml à laquelle j'ai répondu : "ce compact est plus performant qu'un a77 ou un a65 ?
La montée en iso me paraît en effet de meilleure qualité que les reflex APS-C."
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 10-10-2012 00:26
C'est vrai que le bruit du RX100 est d'une grande finesse, vraiment étonnante pour un capteur de cette taille. Pour autant, ayant récemment fait des photos de théâtre avec le triplet A77 / NEX-7 / RX100 pour tester ce dernier, le bruit est un peu mieux maîtrisé sur l'Alpha 77, et plus encore sur le NEX-7.
Cela étant, la notion de performance d'un appareil ne s'arrête pas à sa gestion du bruit à très hauts ISO, fort heureusement... :wink:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# dododml 09-10-2012 12:22
Merci pour toutes ces précisions, et de la vitesse à laquelle sont postées les réponses, mais je ne veux pas t'empêcher de dormir non plus !
Pour ce qui me concerne,une réponse quelques jours plus tard me suffit largement...

Dans tous les cas : encore merci !c
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Patrick Moll 10-10-2012 00:27
Quand j'ai un peu de disponibilité, j'essaie de répondre rapidement, c'est quand même plus sympa pour la fluidité de la discussion... :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Connectez-vous pour bénéficier de la mise en ligne automatique de vos commentaires !

Objectifs en monture A

Matériel

19 février 2014
test-complet-du-sony-alpha-7r-1-bruit-numerique-en-raw-et-en-jpegJe débute aujourd'hui le test complet du Sony Alpha 7R. Il arrive un peu tardivement, mais outre le manque de temps, je suis passablement agacé par la [...]
07 janvier 2014
sony-alpha-5000-taille-minimale-qualite-d-image-et-connectivite-maximalesL'annonce au CES 2014 de l'Alpha 5000, successeur du NEX-3N, confirme la disparition de la dénomination NEX et l'intégration de ce type d'appareils dans [...]
16 octobre 2013
sony-alpha-7-et-alpha-7r-la-revolution-hybride-plein-formatEn rassemblant les qualités de plusieurs types d’appareils très différents, tout en réduisant au maximum leurs inconvénients, les deux nouveaux boîtiers [...]
16 octobre 2013
sony-rx10-appareil-haut-de-gamme-a-zoom-puissant-et-lumineuxLe nom de ce boîtier pouvait laisser penser à un RX1 plus accessible ou à un RX100 doté d'un capteur APS-C. Mais Sony a l'art du contrepied et propose un [...]
04 septembre 2013
sony-qx100-et-qx10-deux-objectifs-autonomes-pour-smartphonePrenez un compact Sony et retirez tout ce qui prend de la place : l'écran LCD, les boutons, la connectique, le slot SD, etc. Placez ce qui reste (pour [...]
27 août 2013
sony-nex-5t-qualite-d-image-et-connectivite-wi-fi-et-nfcLe NEX-5R a constitué une petite révolution en termes de créativité et de connectivité avec l'implémentation du Wi-Fi et les applications PlayMemories à [...]
27 août 2013
sony-alpha-3000-le-chainon-manquant-entre-les-reflex-et-les-nexILCE... Tel est l'acronyme qui définit le type de ce nouvel appareil photo de la gamme Alpha. Ce n'est donc ni un NEX ni un SLT, mais un "compact [...]